Tout le dossier Tout le dossier

[Covid-19] A quoi ressemblera la cantine post-confinement ?

Alors que les entreprises vont accueillir un nombre plus élevé de salariés le 11 mai, les leaders de la restauration collective se préparent à une timide reprise d’activité, dictée par de nouveaux impératifs sanitaires. Chacun imagine et règle le nouveau fonctionnement des cantines d'entreprises.

Partager
[Covid-19] A quoi ressemblera la cantine post-confinement ?
Alors que la quasi-totalité de leur activité a cessé depuis le début du confinement, les leaders du secteur de la restauration collective planchent depuis plusieurs semaines sur l’après.

Au pupitre de l’Assemblée nationale mardi 28 avril, Edouard Philippe a appelé à la reprise de la vie économique lors du début du déconfinement, prévu le lundi 11 mai. Le Premier ministre s’est néanmoins montré prudent, encourageant les entreprises qui le peuvent à prolonger le télétravail pour encore trois semaines minimum.

Une allocution qu’ont écoutée avec attention les entreprises spécialisées dans la restauration collective comme Elior, Eurest ou Sodexo. Alors que la quasi-totalité de leur activité a cessé depuis le début du confinement - Elior a par exemple maintenu son service de restauration à destination des patients et personnels des établissements de santé -, les leaders du secteur planchent depuis plusieurs semaines sur l’après.

Dès la mi-mars, Eurest, filiale restauration collective de Compass Group, a créé une cellule intitulée “le jour d’après” qui réfléchit au mode de restauration post confinement. Pour Pierre-Antoine Gallet, directeur régional chez Eurest, “l’impératif premier sera d’assurer la sécurité maximale à nos équipes et aux convives.”

Une reprise progressive

Cette réouverture des restaurants se fera au cas par cas, chaque entreprise ayant son propre plan de reprise d'activité. “Nous reprenons contact individuellement avec chacun de nos clients depuis une dizaine de jours afin de se coordonner, c'est un travail de fourmi", reconnait Frédéric Galliath, directeur général du marché entreprise d’Elior France.

Quoi qu’il en soit, un retour à la normale de l'activité des restaurateurs collectifs n’est pas prévu avant au minimum l’automne. A partir du 11 mai, les entreprises du secteur s'attendent à une reprise de de 0 à 30 % de leur activité selon les cas. Dans le tertiaire, où le télétravail devrait perdurer, Elior pense pouvoir relancer environ un restaurant collectif sur quatre. “Cela devrait être un peu plus élevé dans l’industrie, car il faut réamorcer la production. La reprise devrait intervenir entre le 4 et le 11 mai”, estime Frédéric Galliath.


Elargissement des tranches horaires

Les mesures de distanciation sociale devant s’appliquer pendant encore plusieurs semaines, elles influencent grandement l'organisation des restaurants d'entreprise. La première décision prise dans les cantines sera l’élargissement des tranches horaires pour étaler le flux de salariés. “Nous prévoyons un service de onze heures trente à quinze heures”, indique Frédéric Galliath d'Elior.

Afin de limiter les contacts entre les personnes, la manipulation d'espèces ou de tickets de caisse sera interdite, tout comme les éléments collectifs comme les salières ou carafes d’eau. Les tables et salles seront désinfectées et la durée des repas pourrait être limitée à une trentaine de minutes. “On a essayé de penser un parcours convives et collaborateurs pour définir les bonnes conditions d’accueil et surtout assurer leur sécurité”, résume Frédéric Galliath. Du côté d’Eurest, le service sera totalement assisté et les salariés ne pourront pas directement prendre de couverts, plateaux et verres. Après commande, le menu leur sera directement remis par les cantiniers.

Pour les employés chargés de la production des repas sur place et dans les cuisines centrales, Elior a instauré des consignes de sécurité qui comprennent notamment le respect de la distanciation sociale, le nettoyage des mains dès l’arrivée, le nettoyage et la désinfection systématiques des plans de travail avant utilisation et la désinfection a minima deux fois par demi-journée des points de contact, comme les poignées de portes ou interrupteurs.

Eurest mise sur le digital

Filiale restauration collective du géant Compass Group, Eurest, qui compte près de mille restaurants en France, mise sur le numérique pour assurer son service et restaurer ses clients après le 11 mai. Via leurs postes d’ordinateurs, les employés pourront ainsi directement commander leur repas. “Ils viendront ensuite le récupérer packagé à un point et horaire précis”, complète Pierre-Antoine Gallet.


Pour les salariés pour lesquels cette restauration à emporter est impossible, Eurest propose de réserver sur Internet un créneau de repas. “Nous allons par exemple fixer 50 créneaux de midi à midi quinze. Une personne placée à l’entrée vérifiera que les personnes ont bien réservé à cette horaire”, illustre le directeur régional d'Eurest pour lequel cette solution est indispensable pour assurer la distanciation sociale dans des salles à manger qui seront obligatoirement redimensionnées. Des adaptations qui pourraient encore évoluer selon les régions, en fonction des consignes de déconfinement.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Éco - social

Tests, masques, gestes barrières… Quelles sont les obligations légales des entreprises pour le déconfinement ?

Éco - social

[Covid-19] Les conseils de Jacques Pommeraud, patron France et Afrique de Bureau Veritas, pour préparer votre entreprise au déconfinement

Social

[Déconfinement] Comment organiser le travail pour reprendre l’activité en toute sécurité ?

La santé

[Déconfinement] Cinq conseils pour désinfecter ou décontaminer votre site industriel contre le Covid-19

Social

Comment Engie prépare le déconfinement

Auto

Les bonnes pratiques du français Plastic Omnium pour faire redémarrer ses usines automobiles dans le monde

Éco - social

Tests, masques, déconfinement... Où en est l'Allemagne dans la lutte contre le Covid-19

Social

Quelles sont les bonnes pratiques pour protéger les salariés, métier par métier?

Éco - social

[Covid-19] Comment les Chinois réorganisent leurs lignes de production (et les leçons à en tirer)

Aéro - Spatial

"Nous nous organisons pour être résilients et tenir sur la durée", explique Mikel Charritton, co-gérant du sous-traitant aéro Lauak

Auto

Après Toyota, PSA et Renault se préparent à reprendre leur activité en France

Santé - Pharma

Une immunité collective de 6% en France, très loin des 70% nécessaires face au Covid-19

Santé - Pharma

Déconfinement, pénurie de médicaments, relance économique, impôts… Ce qu’il faut retenir de l’intervention d’Edouard Philippe sur TF1

Technos et Innovations

[Application Stop Covid] Les premiers détails techniques dévoilés par l’Inria

Auto

Pour "être autosuffisant", Plastic Omnium va produire ses propres masques en France et au Mexique

Santé - Pharma

Produits de réanimation et tests restent des défis majeurs face à l’épidémie de Covid-19 en France

PME-ETI

[Déconfinement] Six solutions pour désinfecter votre entreprise ou votre site industriel

Textile - Habillement

[Décryptage] Pourquoi la vente de masques dans la grande distribution fait polémique ?

Social

[Covid-19] Les entreprises ont-elles raison (et le droit) de se mettre à tester leurs salariés ?

Santé - Pharma

[Déconfinement] Arnaques aux masques de protection individuelle, comment éviter les pièges ?

Éco - social

Le gouvernement révèle son mode d'emploi du déconfinement pour les entreprises

Mobilité

[Déconfinement] Le lissage des horaires d'arrivée, solution au casse-tête de l'organisation des transports en Ile-de-France ?

L'industrie c'est fou

[L’industrie c’est fou] Ouvrir les portes du déconfinement avec des solutions Made in France

RH

"On ne pourra pas dire aux télétravailleurs que tout reprend comme avant", explique Martin Richer (Terra Nova)

Social

[Déconfinement] Faudra-t-il travailler plus pour relancer l’économie ?

Transports et logistique

[Déconfinement] Comment la RATP prépare l’après-11 mai

Sous-traitance

Dans la Vallée de l’Arve, la reprise des sous-traitants soumise aux aléas de l’activité

Social

Chez KSB, un déconfinement facilité par des usines qui n'ont pas été arrêtées

Mobilité

[Déconfinement] "Nous devons avoir des comportements responsables", prévient Thierry Mallet, PDG de Transdev

Social

Les attentes de quatre patrons (dont ceux de Valeo et Veolia) pour la reprise du travail

ETI de l'industrie

Pour les ETI, le déconfinement "ouvre un horizon" mais les perspectives s'annoncent délicates

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - D'ANTIN RESIDENCES

Audit énergétique décret tertiaire

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS