Economie

Coup de pression de la ministre

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En bref

Seules 3,5 % des entreprises de plus de 250 salariés respectent strictement l’égalité femmes-hommes, a regretté Muriel Pénicaud, en présentant le bilan de la deuxième vague de l’index de l’égalité professionnelle – qui concerne les sociétés de 250 à 1 000 salariés. Parmi les 4 762 entreprises ayant communiqué leur index, 167 obtiennent une note de 99 ou 100, sur 100 points. Le ministère du Travail s’apprête à publier leur nom sur son site. "Elles sont des modèles pour les autres", a salué Muriel Pénicaud. Pour qui, néanmoins, "l’immense majorité des entreprises doit progresser". Histoire d’accélérer le processus et de mettre un coup de pression, la ministre du Travail a annoncé qu’elle rendrait publics les noms des[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte