[Coronavirus] La France sacrifie son objectif de réduction du déficit pour soutenir les entreprises

Emmanuel Macron a déclaré le 12 mars qu'il prendrait toutes les mesures nécessaires pour contrer la propagation du Covid-19 en France, "quoi qu'il en coûte". Le président a notamment annoncé que l'Etat prendrait en charge 100% du coût du chômage partiel et un report des impôts et cotisations dus par les entreprises en mars. Des mesures qui pourraient coûter plusieurs dizaines de milliards d'euros, selon le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. L'orthodoxie budgétaire est ainsi mise en parenthèse. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Coronavirus] La France sacrifie son objectif de réduction du déficit pour soutenir les entreprises
Le président Emmanuel Macron a assuré jeudi 12 mars que la France lutterait contre la pandémie du coronavirus, "quoi qu'il en coûte".

"Quoi qu’il en coûte". Lors de son allocution le 12 mars à l’Elysée, Emmanuel Macron a répété plusieurs fois cette expression. Une référence transparente au "whatever it takes" lancé à l'été 2012 par Mario Draghi, alors président de la Banque centrale européenne (BCE), expression annonciatrice des mesures non conventionnelles qui ont permis de sauver l'euro. Cette même expression a été utilisée par la chancelière allemande Angela Merkel mercredi 11 mars.

Les gouvernements européens sont sur le pont pour lutter contre la pandémie du Covid-19, qui n’épargne plus aucun pays de l’Union européenne. A commencer par la France. Le président français a demandé aux personnes de plus de 70 ans d’éviter tout déplacement, a encouragé le télétravail et a annoncé la fermeture des écoles, crèches et universités à partir du 16 mars. Sur le plan sanitaire, le gouvernement utilisera "tous les moyens financiers nécessaires pour porter assistance et pour sauver des vies", a expliqué le chef de l'Etat quand il a évoqué le soutien aux hôpitaux et aux personnels soignants. Il a également promis "des mesures exceptionnelles pour les plus fragiles".

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement