Economie

Complémentaire santé : industriels, voici les soins à rembourser

Publié le

Vu sur le web C’est l’année de toutes les réformes pour la complémentaire santé d’entreprise. Tous les salariés devront être couverts en assurance santé, au 1er janvier 2016. Mais les remboursements des soins devront également suivre de nouvelles règles. Explications sur ces nouvelles modalités de prise en charge.  

Complémentaire santé : industriels, voici les soins à rembourser

Jusqu’à présent, les complémentaires santé mises en place au sein des entreprises étaient relativement libres de rembourser ce qu’elles souhaitaient, obéissant toutefois à des contraintes financières de la part de l’employeur et du salarié.

Désormais, avec la réforme de la généralisation de la complémentaire santé, les couvertures collectives devront respecter certaines nouvelles règles. Cette refonte s’accompagne en effet, à partir de 2015, de plusieurs évolutions règlementaires encadrant les remboursements possibles, récemment publiées via des décrets.

Premier décret à connaître : celui fixant le contenu du « panier minimum de soins ». Il fixe des planchers de remboursement en optique (montures et verreslentilles exclues du périmètre) et en dentaire, pour les soins d’orthodontie.

Lire la suite sur Généralisation 2016

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte