Technos et Innovations

Comment les dirigeants d’entreprise voient la recherche publique française

Marion Garreau , , ,

Publié le , mis à jour le 04/02/2020 À 11H06

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Exclusif Les Instituts Carnot dévoilent lundi 3 février un sondage réalisé par OpinionWay sur la perception de la recherche publique par les dirigeants d’entreprise. Principal enseignement : si ceux qui y ont recours en sont satisfaits, beaucoup la voient encore comme peu adaptée ou accessible.

Comment les dirigeants d’entreprise voient la recherche publique
L’institut Carnot ARTS (Actions de Recherche pour la Technologie et la Société) est porté par l’école des Arts et Métiers et notamment son campus à Chalon-sur-Saône.
© STEFAN MEYER / Arts et Métiers

Importante pour l’économie française mais pas forcément utile pour eux... En France, les dirigeants d’entreprise ont une image positive de la recherche publique mais ont encore du mal à l’aborder pour développer leur activité et leur R&D. Voilà en résumé ce que souligne un sondage OpinionWay réalisé pour les Instituts Carnot – un réseau de laboratoires de recherche développant des partenariats public-privé – et révélé en exclusivité par L’usine Nouvelle ce mardi 4 février.

%%ARTICLELIE:895074%%

Cette étude se base sur les réponses apportées entre septembre et octobre 2019 à un questionnaire par 520 dirigeants d’entreprises de 10 salariés et plus (hors commerçant et artisans) et 80 dirigeants de start-ups. Voici les principaux enseignements de ce sondage.

Une opinion positive de la recherche publique...

Selon ce sondage, 74% des dirigeants ont une opinion positive de la recherche publique, et en particulier dans les grands groupes (80%) et dans le secteur industriel. Parmi ses atouts : disposer des chercheurs compétents (89% en sont convaincus) et produire des connaissances et technologies de grande valeur. En revanche, seule la moitié des dirigeants interrogés la jugent facile d’accès, et plus encore chez les petites entreprises (47%).

... mais vue comme stagnante voire déclinante

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte