Comment la vie des entreprises s'organise après les attentats du 13 novembre

Sécurité et déplacements des collaborateurs, transport des marchandises, événements extérieurs... A quoi ressemble la vie des entreprises après les attentats inédits qui ont touchés Paris, vendredi 13 novembre.  

Partager


Siège social Thales à la Defense - Crédits A.M. Stern Architects & Sra- Architectes

Après l’horreur, puis la sidération qui a saisi la France durant le week-end, une vie quotidienne, pas tout à fait comme avant, doit reprendre… Comment l’état d’urgence, le contrôle aux frontières et le climat ambiant affectent-ils la vie des entreprises, le transport des marchandises, les voyages des collaborateurs ou encore les réunions d’affaires ?

des manifestations annulées

La prolongation de l'état d’urgence pour trois mois sera votée cette semaine par le Parlement. L’état d’urgence donne des pouvoirs accrus au préfet qui peut instaurer des couvre-feux, prononcer des assignations à résidence mais aussi interdire des rassemblements, fermer des lieux publics, des salles de réunions, interdire certaines circulations.

Deux manifestations ont été annulées cette semaine, à Paris : le Salon des maires et des collectivités locales et celui de l’éducation. C’est au plus haut niveau de l’Etat que s’est décidé l’annulation du Salon des maires : le bureau du Premier ministre en a informé la société organisatrice, le groupe Infopro-digital (éditeur de l’Usine Nouvelle), dès samedi.

Ce grand rendez-vous, où se presse chaque année de nombreux industriels, est reporté au 31 mai 2016 et les stands seront démontés avant d’avoir accueilli leurs visiteurs. Avant même cette annulation officielle, Engie avait décidé de déprogrammer en raison du deuil national la soirée de plus de 1000 personnes qu’elle organisait cette semaine pour les élus, comme chaque année au Carrousel du Louvre.

Les autres salons prévus cette semaine, le Midest (sous-traitance) et Milipol (sécurité), au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte, ont ouvert leurs portes mardi 17 novembre au matin.

des délais dans les aéroports

Le contrôle aux frontières ne concerne pas les marchandises. Selon le service des Douanes, c'est le contrôle des personnes aux frontières qui pourrait provoquer des ralentissements ponctuels aux postes les plus fréquentées. La société XPO Logistics (ex Norbert Dentressangle) confirme que ses "véhicules circulent aujourd’hui sans rencontrer de difficultés de nature à perturber les transports assurés pour ses clients. Si des ralentissements peuvent être ponctuellement observés, les temps d’attentes restent maîtrisés..."

Il en va un peu différemment de la circulation des personnes. Principaux lieux touchés pour les voyageurs d’affaires: les aéroports. Le dispositif a changé pour les vols en provenance ou à l’arrivée de l’espace Schengen. Des contrôles ciblés sont désormais mises en place pour les aéroports d’Ile-de-France (Roissy, Orly, Beauvais) tandis que ceux au départ et à l’arrivée de Lyon, Toulouse et Marseille sont systématiquement contrôlés.

C’est la police aux frontières qui évalue et décide des vols à cibler. Aussi bien Aéroports de Paris (ADP) que la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) ne communique pas sur le pourcentage de vols effectivement contrôlés. Au lendemain des attentats, samedi 14 novembre, 100 % des vols l’étaient. Mais cette disposition avait conduit à des retards très importants, de plus de trois heures. Elle n’était pas tenable à long terme. Pour l’instant, ADP conseille d’arriver plus tôt dans les aéroports pour faire face au délai de sécurité qui s’allonge.

Les grands pays n’ont pas émis de recommandation défavorable vis-a-vis de la France. L’ambassade des Etats-Unis appelle ses citoyens américains "à exercer leur vigilance dans les transport publics, les événements sportifs d’envergure, les aires résidentiels et les bureaux, hôtels, club, restaurants, centre commerciaux, et lieux touristiques".

les entreprises se protègent

La plupart des entreprises ont renforcées les mesures d’accès sur leur site tertiaire. Chez Thales, au siège de Paris la Défense, la fouille des sacs et la présentation des badges est ainsi systématique et l’une des deux entrées a été fermée. L’Oréal a demandé à tous ses collaborateurs étrangers de reporter leur déplacement professionnel en France jusqu’au 23 novembre. Une mesure assez radicale. L’entreprise de cosmétiques a été directement touchée par le décès de l’un de ses collaborateurs au Bataclan.

D’autres se montrent compréhensives par rapport à l’inquiétude des salariés. Un porte-parole de Microsoft déclare que "le télétravail a été encouragé cette semaine", mais c’est une pratique déjà courante dans la société. Thales est allé plus loin en informant ses collaborateurs que ceux qui ne souhaitaient pas se déplacer pour assiter à des réunions ou des événements de l’entreprise n’y étaient pas obligés. Son stand au salon Milipol était toutefois bien ouvert.

Par ailleurs, de nombreux événements ou campagnes de communication sont reportés. Il s’agit principalement de présentations ou de lancements de produits. Certains motivent leur annulation par le respect de la période de deuil mais d’autres préfèrent reporter estimant qu’il est difficile de faire passer des messages en ce moment.

Thales a ainsi annulé les conférences de presse prévues au salon Milipol le 17 novembre mais le programme d’annonces reprendra le 18. L’entreprise de défense a aussi annulé une campagne sur la cybersécurité tandis qu’Engie et la SNCF ont suspendu leurs campagnes de communication en cours.

0 Commentaire

Comment la vie des entreprises s'organise après les attentats du 13 novembre

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

L'OREAL

MESSAGES

- 18 °

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS