Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Climat : les investisseurs institutionnels veulent aussi montrer « patte verte ».

Arnaud Dumas , , ,

Publié le

A l’occasion du Climate finance day, les associations mondiales d’investisseurs institutionnels ont lancé leur plateforme des actions pour le climat. Ils veulent pouvoir montrer l’exemple en recensant leurs actions pour une économie décarbonée.

Climat : les investisseurs institutionnels veulent aussi montrer « patte verte ». © Ana Lutzky

 

Les investisseurs mondiaux veulent faire connaître leurs initiatives vertes. A l’occasion du "Climate finance day", le 22 mai à Paris, plusieurs associations d’investisseurs internationaux ont lancé une plateforme internet recensant leurs initiatives relatives au changement climatique.Une initiative qui n’est pas sans rappeler celle des entreprises industrielles françaises, baptisée Solutions COP21.

"Cette plateforme montre comment les investisseurs s’engagent et comment ils peuvent agir", explique Fiona Reynolds, directrice générale des Principes pour l’investissement responsable (PRI), l’initiative des nations unies. L’"Investorplatform for climate actions" réunit plusieurs associations mondiales d’investisseurs, dont le Groupe des investisseurs institutionnels sur le changement climatique (IIGCC) en Europe qui réunit une centaine de membres dont Amundi, Axa Real Estate,  BNP Paribas InvestmentPartners, Blackrock, etc.

Bonnes pratiques d’investissement

Sur le site, les investisseurs institutionnels peuvent décrire leurs pratiques de calcul des émissions carbones de leurs participations, les engagements pris avec les entreprises sur le changement de leurs pratiques, ou encore la manière dont ils réallouent leurs moyens vers une économie décarbonée.

Le site, qui vient d’être lancé, montre déjà quelques exemples. Tels que le Low Carbon Registry (ou Registre bas carbone), dans lequel les investisseurs institutionnels listent leurs participations dans les cleantechs. Les investisseurs institutionnels devront désormais compléter le site en y inscrivant leurs pratiques. "Nous espérons qu’avec cette plateforme, les investisseurs seront incités à être plus ouverts sur leurs actions", explique Fiona Reynolds.

Arnaud Dumas

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle