Clap de fin pour la fonderie Mayennaise

La création d'une Scop par les salariés était le dernier espoir pour la fonderie Mayennaise. Le projet vient d'être abandonné. Les travaux de dépollution sont jugés trop couteux par la Préfecture. 

Partager

Dans un communiqué, le Comité de pilotage de la fonderie Mayennaise annonce la fin de l'aventure "en dépit de toutes les démonstrations effectuées et du soutien technique, commercial et industriel apporté par des partenaires extérieurs", car "la préfecture et les administrations seront restées sourdes", poursuivent les anciens salariés.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La fonderie était en liquidation judiciaire depuis mars. Les salariés avaient alors construit un projet sur trois ans, en trois axes : "remise aux normes et amélioration des conditions de travail prévus avant le redémarrage, puis modernisation des lignes de production et intégration de valeur ajoutée", expliquent-ils. " Les salariés qui ont construit le business modèle obtiennent le soutien d’experts en fonderie qui valident le sérieux du projet", relate le communiqué. Un projet qui n'a pas convaincu les autorités.

Fin juin, nous avons réalisé un reportage dans cette entreprise. A lire ici : La fermeture de la fonderie Mayennaise, histoire d’un gâchis à la française.

0 Commentaire

Clap de fin pour la fonderie Mayennaise

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS