Economie

Clap de fin pour la fonderie Mayennaise

, ,

Publié le

La création d'une Scop par les salariés était le dernier espoir pour la fonderie Mayennaise. Le projet vient d'être abandonné. Les travaux de dépollution sont jugés trop couteux par la Préfecture. 

Dans un communiqué, le Comité de pilotage de la fonderie Mayennaise annonce la fin de l'aventure "en dépit de toutes les démonstrations effectuées et du soutien technique, commercial et industriel apporté par des partenaires extérieurs", car "la préfecture et les administrations seront restées sourdes", poursuivent les anciens salariés. 

La fonderie était en liquidation judiciaire depuis mars. Les salariés avaient alors construit un projet sur trois ans, en trois axes : "remise aux normes et amélioration des conditions de travail prévus avant le redémarrage, puis modernisation des lignes de production et intégration de valeur ajoutée", expliquent-ils. " Les salariés qui ont construit le business modèle obtiennent le soutien d’experts en fonderie qui valident le sérieux du projet", relate le communiqué. Un projet qui n'a pas convaincu les autorités.

Fin juin, nous avons réalisé un reportage dans cette entreprise. A lire ici : La fermeture de la fonderie Mayennaise, histoire d’un gâchis à la française

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte