Cinq nouvelles entreprises reçoivent le label vitrine de l'industrie du futur

Douze entreprises sont désormais estampillées "Vitrines de l'industrie du futur". Les dernières en date, comme Safran et Airbus Helicopters, ont été désignées mercredi 11 octobre. L’Alliance industrie du futur atteint quasiment son objectif de 15 vitrines technologiques en 2016 après quelques ratés.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Cinq nouvelles entreprises reçoivent le label vitrine de l'industrie du futur
Airbus Helicopters a été récompensé pour son projet d'atelier sans papier.

Et de 12 ! Cinq nouvelles usines ont reçu le label "Vitrine industrie du futur" mercredi 11 octobre, lors d’une cérémonie à la Cité des Sciences et de l'Industrie de Paris. Ce label a été remis par Philippe Darmayan, président de l’Alliance industrie du futur, et le secrétaire d’Etat chargé de l’industrie Christophe Sirugue. Il est attribué aux entreprises ayant réalisé une transformation de leur outil industriel jugée exemplaire, via le numérique le plus souvent.

Safran Aircraft Engines a été récompensé pour ses deux nouvelles "pulse lines" (lignes pulsées) à Villaroche (Seine-et-Marne) dédiées à l’assemblage final des moteurs Leap, Airbus Helicopters pour son projet "Digital Shopfloor" qui consiste à dématérialiser les documents papiers dans l’atelier. SNR Roulements à Cévennes et l’ETI Lacroix Electronics font également partie des lauréats. La start-up XYT, qui conçoit des véhicules électriques modulaires, a quant à elle reçu le label pour son business model jugé innovant. La jeune pousse est en train de développer une place de marché en ligne qui permet de connecter industriels, équipementiers et ateliers locaux de services.

Un projet lancé il y a trois ans

Ce projet de labellisation, dont le but est de diffuser les bonnes pratiques de modernisation, faisait déjà partie du plan "usine du futur" lancé en 2013 par l’ex-ministre du redressement productif Arnaud Montebourg. Il a ensuite été repris par Emmanuel Macron. Safran, Air Liquide, DCNS et Areva étaient entre autres pressentis au départ pour faire partie de la première vague des "Vitrines industrie du futur". Mais le montage de base qui prévoyait que l’Etat finance une partie de la construction de ces vitrines n’a pas pu voir le jour car le dispositif contredisait les règles de l’Europe en matière d’aides d’Etat. Pour contourner ce problème, le Commissariat général à l’investissement a imaginé un second dispositif qui comprenait le partage des bénéfices avec l’Etat. Ce qui n’a pas satisfait les industriels qui ont préféré poursuivre leur projet technologique de leur côté.

A LIRE AUSSI

Les tops et les flops du plan industrie du futur

Ainsi seul le projet Daher a été retenu parmi les douze vitrines prévues initialement. L’Alliance a ensuite labellisé des projets chez Air Liquide, la SNCF, Bosch, puis Sew Usocome, Arkema et les Constructions mécaniques de Normandie (CMN). Mais le label ne comprend plus d’aides de l’Etat, il s’agit simplement de récompenser une entreprise exemplaire afin de partager les bonnes pratiques aux autres industriels.

Trois autres lauréats devraient être désignés d’ici à la fin de l’année, si l’Alliance veut tenir l’objectif de 15 vitrines pour 2016 fixé par l’ex-ministre Emmanuel Macron en 2015.

Marine Protais

0 Commentaire

Cinq nouvelles entreprises reçoivent le label vitrine de l'industrie du futur

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

SAFRAN

SAFRAN AIRCRAFT ENGINES

CONSTRUCTIONS MECANIQUES DE NORMANDIE

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS