Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Cinq acquisitions de start-up françaises par des industriels au premier semestre 2019

Sylvain Arnulf , , , ,

Publié le

La collaboration entre start-up et grands groupes débouche parfois par le rachat des premières par les seconds. Cinq exemples, en France, depuis le début de l’année.  

Cinq acquisitions de start-up françaises par des industriels au premier semestre 2019
PSA a mis la main sur la start-up d'autopartage Travelcar.
© Travelcar

En France, l’open innovation avance. Depuis le début de l’année, de nouveaux industriels se sont dotés de leur propre fonds d’investissement ("Bold" pour L’Oréal, 574 pour la SNCF, par exemple). Un mouvement qui contribue à la nouvelle hausse du montant levé par les start-up (2,7 milliards de janvier à juin, selon les relevés d’Eldorado , +38% par rapport à la même période en 2018. Les programmes d’open innovation se multiplient et de plus en plus de groupes mettent des billes dans des jeunes pousses, françaises ou pas. Parfois, la love story entre grands groupes et start-up va plus loin, et se traduit par le mariage des secondes avec les premiers. En voici cinq exemples.

Michel et Augustin racheté par Danone

Le 17 avril , Danone a officialisé sa montée au capital dans Michel et Augustin. Le groupe laitier est désormais l'actionnaire majoritaire des "trublions du goût" avec  95% des parts.  Danone était déjà présent, à hauteur de 40%, depuis 2016.

Sentryo racheté par Cisco

Le géant américain Cisco s’est emparé de la start-up lyonnaise Sentryo, qui conçoit des solutions de cybersécurité adaptées aux systèmes industriels.

Neelogy racheté par Safran

Pour se muscler dans l’aviation électrique, Safran s’est emparé de la start-up francilienne Neelogy. Celle-ci développe une technologie de capteurs de courant électrique.

Travelcar racheté par PSA

PSA a annoncé en février le rachat de TravelCar pour un montant non communiqué. La société fondée en 2012 loue les véhicules stationnés près des hubs de transports lorsque leurs propriétaires partent en voyage. Ceux-ci peuvent alors bénéficier d'un stationnement gratuit et leur voiture est proposée à la location à d'autres particuliers à des tarifs concurrentiels.

Argosim rachetée par Dassault Systemes

Dassault Systemes a multiplié les prises de participation et acquisitions en ce premier semestre, notamment dans le domaine de la santé avec l’achat de l’américain Medidata. Le français a aussi mis la main sur la start-up iséroise Argosim, qui développe des outils pour la simulation et la validation de systèmes complexes.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

07/08/2019 - 23h04 -

Un article qui parle.de startups, dont le premier exemple est Michel et Augustin, qui est tout sauf une startup...
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle