[Chronique RH] Génération Z et entreprises: qui est le moins content des deux?

Partager
[Chronique RH] Génération Z et entreprises: qui est le moins content des deux?

Mais que veulent-ils donc ? Si 72 % des jeunes Français appartenant à la génération Z (née après 1994) se disent satisfaits de leur travail actuel, ils sont 53 % à se dire prêts à en changer, révèle une étude internationale réalisée par YouGov pour Monster.fr. Ils sont 14 % prêts à le faire à très court terme, et 42 % à le prévoir à moyen terme. Seulement 11 % des jeunes Français n'envisagent pas de quitter leur employeur, quand 25 % des Z allemands sont dans la même situation.

Satisfait rime avec résigné

Autrement dit, quand les Rolling Stones chantaient "I can get no satisfaction", les jeunes Français de 2018 sont heureux mais volages. C'est une mauvaise nouvelle pour les DRH. Il ne suffit pas d'apporter les raisons du bien être pour fidéliser les plus jeunes. Cela ne les retiendra pas. Déjà, dans les années 60, le prix Nobel d'économie Herbert Simon avait substitué la notion de satisfaction à celle d'optimisation, rappelant ainsi, qu'un individu satisfait est d'abord un individu résigné (il accepte un optimum de second rang, quand jusque-là les économistes posaient l'hypothèse d'un individu rationnel à la recherche de l'optimum de premier rang).

L'étude des résultats révèle que 74 % des membres de la génération Z made in France indique avoir fait des compromis en signant son premier contrat. C'est 8 points de plus que l'ensemble des Français interrogés (ils sont 61 % dans ce cas). Chez les jeunes, garçons et filles, le renoncement concerne le salaire (30 %) le secteur d'activité ou la zone géographique (21 % chacun). Rien d'étonnant donc, si pour accroître sa satisfaction, le jeune demande un salaire plus élevé (46 %), des horaires plus flexibles (25%) et un meilleur équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle (24%). Il y a dans ce domaine une vraie exception française : dans les autres pays européens interrogés (UK, Allemagne, Pays-Bas), les jeunes sont plus sensibles aux perspectives de carrière (41 % des Britanniques et 36 % des Allemands).

Effet boomerang ?

Posons une hypothèse: et si ces résultats étaient le signe que les jeunes ont bien compris le discours que leur tiennent les entreprises depuis plusieurs années. Qu'entend-t-on? Que le jeunes doivent être mobiles, flexibles, qu'avec les évolutions technologiques chacun devra faire plusieurs métiers, ne pas s'attacher, être toujours prêt à bouger.. Chiche, semblent leur répondre les jeunes, tandis que les DRH s'arrachent les cheveux pour attirer, fidéliser et retenir les jeunes talents qu'elles ont recrutées. Et si le plus ingrat des deux n'était pas celui qu'on pensait?

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

Nouveau

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

07 - Joyeuse

Installation et maintenance de vidéoprotection sur la ville

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS