[Chronique RH] En attendant l'ère de la symbiose

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Chronique RH] En attendant l'ère de la symbiose
Produire des normes...

Invité de Quotidien (*), le politologue et essayiste, auteur à succès de L'archipel français, Jérôme Fourquet exposait une des mutations suscitées par l'épidémie du Covid-19 que cet esprit original avait repéré. Une révolution silencieuse aurait eu lieu notamment à l'hôpital public selon lui. Alors qu'un pouvoir managérial et administratif avait pris les rênes de l'hôpital, médecins et chirurgiens ont été à la manoeuvre pour augmenter en peu de temps le nombre de lits de réanimation.

Effet cliquet

Le phénomène d'hystérésis, appelé aussi effet cliquet, jouant à plein, il n'y aura pas de retour à la situation antérieure, quand les conditions redeviendront normales. Autrement dit, pour rasseoir leur autorité, les administratifs devront se battre. Celles et ceux qui sont montés au front - pour reprendre la métaphore guerrière du président de la République - ont récupéré une légitimité qu'ils n'abandonneront pas aisément. L'expérience du feu donne à ceux qui l'ont faite une place que ceux restés à l'arrière n'auront jamais, aussi indispensable que fut leur discret soutien.

Il est fort à parier que cette analyse peut s'appliquer à de nombreux lieux de travail, même si les enjeux n'étaient pas la vie ou la mort des malades ou des salariés, mais la continuation de l'activité et ce faisant la survie des entreprises. Le temps de la crise, les opérationnels ont pris la main, oubliant souvent les règles édictées par les fonctions supports en temps normal. Pis, il a été prouvé que nombre de ses règlements internes et process n'avaient d'autres utilités que d'asseoir le pouvoir des directions qui les édictaient, comme les araignées tissent des toiles.

Sauver les process

Remettre en cause par principe tous les process, au prétexte qu'ils ne servent à rien ou entravent le travail, serait pourtant une erreur. Que des circonstances exceptionnelles aient justifié des comportements hors norme ne justifie en rien que ces derniers doivent perdurer, au contraire. Un process bien pensé est là pour protéger, encadrer, assurer l'équité. Ce sont des éléments loin d'être anodins d'une culture d'entreprise. Croire qu'on peut s'en débarrasser serait une erreur majeure.

Faisons un rêve maintenant. Et si l'épreuve que nous traversons encore pour quelques semaines, voire quelques mois, était l'occasion de changer justement certains modes de fonctionnement. Et si les fonctions support écoutaient avant d'édicter, consultaient avant de décider, demandaient avant d'agir. Le principal reproche qui leur est fait est d'établir des réglementations hors-sol, d'édicter des règles davantage pour justifier leur existence que pour aider les opérationnels. L'urgence, à l'hôpital comme ailleurs, est de réussir à les faire travailler ensemble. Il est urgent de faire en sorte que cet épisode viral menaçant rappelle une autre forme de cohabitation heureuse : la symbiose d'organismes vivants.

(*) L'émission peut être vue ici Quotidien du 20 avril, les toutes dernières minutes.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS