Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Chronique RH] DRH, l'heure du pivot est arrivé !

Christophe Bys ,

Publié le

La chronique Ressources humaines de la semaine évoque les défis qui attendent les DRH dans les prochaines années.

[Chronique RH] DRH, l'heure du pivot est arrivé !
Les RH vont devoir se réinventer pour faire face aux mutations à venir.
© NIU Business - Flickr - C.C

Les DRH vont devoir faire preuve d'une sacrée souplesse et d'une agilité à toutes épreuves. Car le moins que l'on puisse dire est qu'elles ne sont pas très bien préparées à ce qui les attend. Depuis le temps qu'on parle de pénurie à venir de talents, et qu'elle n'arrive pas vraiment, certains ont dû croire qu'elle n'était qu'une invention de journalistes et de consultants. 

Bye bye les réseaux sociaux 

Pourtant la démographie est ce qu'elle est et les départs en retraite vont se faire plus nombreux que l'arrivée de nouvelles générations. Pendant un temps, le ralentissement conjoncturel consécutif à la crise mondiale de 2008 a différé ce mouvement. Mais le léger vent de reprise qui souffle depuis quelque mois laisse entrevoir ce qui risque d'arriver d'ici peu.

Récemment, le responsable d'un cabinet de chasseur de têtes nous indiquait que ses équipes revenaient aux bonnes vieilles méthodes, passant par le standard pour contacter vaille que vaille le candidat repéré. Car, sur certains métiers comme certains développeurs ou data-scientists, c'est profil fermé. Las d'être sollicités plusieurs fois par jour pour certains d'entre-eux, ils passent en mode passif sur les réseaux sociaux professionnels, car ils ne veulent plus être contactés. Qu'on se souvienne, il y a encore deux ans, des spécialistes qui expliquaient sérieusement que le métier des cabinets de recrutement était condamné, puisque les réseaux sociaux professionnels étaient là. Personne n'imaginait alors que trouver la perle rare allait redevenir une mission quasi impossible. 

78 milliards à sortir

C'est dire l'ampleur du phénomène à venir. Le cabinet Korn Ferry vient de se pencher sur le coût de ce renversement. Face à une demande soutenue et étant donné le décalage pour former les professionnels nécessaires, les salaires vont mécaniquement augmenter. Après des années de modération salariale, les RH vont devoir apprendre à gérer des budgets en hausse pour dénicher certains professionnels très prisés. Korn Ferry chiffre le surcoût attendu à 78 milliards d'euros pour les seules entreprises françaises à horizon 2030. Pour les DRH, cela emporte deux conséquences.

La première est que si rien ne change, elles auront toujours des budgets contraints. S'il faut allonger quelques euros pour faire venir les meilleurs, cela veut dire que les autres devront se serrer davantage la ceinture. Comment maintenir le pacte social au sein de l'entreprise entre d'un côté des vedettes toujours plus chères et d'autres qui auront l'impression d'être les mal aimés de la situation ? 

Fidéliser après avoir "downsizé"

Au-delà de cet aspect, maints DRH seront confrontées à un second défi majeur. Après des années passées à réduire la masse salariale, à se séparer des seniors, à signer des ruptures conventionnelles, elles vont devoir fidéliser des salariés précieux, qui, pour certains d'entre-eux, rêvent de travail indépendant. Comment l'entreprise va-t-elle réussir à devenir attrayante à des profils recherchés de tous ? Comment faire pour redonner l'envie d'avoir envie ? Les DRH actuels sauront-ils réussir ce changement fondamental de leurs missions ou seront-ils remplacés par d'autres possédant cette nouvelle compétence-clé ? 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

24/06/2018 - 11h10 -

C'est un très bon billet car à disruptif par rapport aux billets habituels sur les RH :-) Ce qui ressort de la lectutre c'est que les RH vont devoir réinventer leur marketing RH mais surtout trouver des solutions pour attirer et retenir les talent sans fracturer le corps social.
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle