Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Chômeurs fraudeurs, un faux sujet

Publié le

Faut-il vraiment multiplier par cinq le nombre de contrôleurs de chômeurs comme le propose Emmanuel Macron ? Les résultats d’un an de travail d’un corps de 200 conseillers spécialisés qui ont effectué 270 000 contrôles à l’échelle nationale montrent que le phénomène reste marginal. Comme l’a révélé « Les Échos », 14 % des chômeurs contrôlés ont été radiés pendant 15 jours car ils n’effectuaient pas de recherche active d’emploi. Mais parmi eux, 40 % n’étaient pas indemnisés. Les vrais profiteurs ne sont pas très nombreux et regroupent une part de personnes démotivées qu’ils seraient sans doute plus intéressants de relancer sur un projet professionnel. Avoir des conseillers spécialisés, oui. Mais pour encadrer, former, aller chercher des offres dans les entreprises. Ce serait sans doute plus profitable à la collectivité. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus