Cette nouvelle appli veut connecter la voiture pour mieux traquer les pollueurs

Là où la voiture connectée peut proposer à ses utilisateurs de faciliter leurs déplacements en fonction des données en temps réel de circulation collectées par chacun d'entre eux, elle peut également se mettre au service d'une meilleure qualité de l'air. C'est l'idée développée par l'IFPEN qui propose une application couplée à un objet connecté pour limiter la pollution automobile.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Cette nouvelle appli veut connecter la voiture pour mieux traquer les pollueurs

Partant du constat simple selon lequel cibler le transport pour réduire les émissions polluantes est la stratégie la plus efficace, l'IFP Energies Nouvelles (IFPEN) a développé une solution visant directement les véhicules. Baptisée Geco air, l'application se présente sous la forme d'un baromètre censé sensibiliser ses utilisateurs à l'impact environnemental de leurs déplacements. Couplé à une vignette connectée développée par l'institut de recherche, l'ensemble assure un levier d'action sur la qualité de l'air. Le tour du dispositif en trois questions.

En quoi consiste Geco air?

Geco air est une application smartphone gratuite développée par l'IFPEN, et soutenue par l'Ademe, qui propose à ses utilisateurs un accompagnement dans la prise de conscience collective de la réalité de la pollution automobile par un "thermomètre personnel de pollution". Le système utilise simplement les données GPS du mobile de l'utilisateur, voire son accéléromètre, et se documente sur la base Argus qui recense toutes les caractéristiques des véhicules en circulation, pour remonter la chaîne de tractation et définir au final le niveau des émissions polluantes. Le conducteur est ainsi incité à utiliser une conduite plus souple, à vitesse plus régulière, pour éviter de trop émettre de Nox ou de particules fines.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le fonctionnement en vidéo ci-dessous:

Comment le dispositif peut modifier efficacement la conduite des automobilistes?

L'IFPEN propose en parallèle de cet outil pédagogique, un outil plus "répressif", à destination des pouvoirs publics. La vignette connectée type Crit'Air 2ème génération a pour objectif d'intégrer l'usage et le comportement des conducteurs, et de communiquer en temps réel avec l'environnement pour adapter son usage à la qualité de l'air du jour. Concrètement la "classique" vignette Crit'Air ventilée de 0 à 5 deviendrait intelligente, en utilisant les données fournies par le baromètre Geco air (par exemple) pour attribuer une lettre à la vignette de A à E, A étant considérée comme la meilleure note en terme d'éco-conduite. L'IoT changerait également de couleur, du plus clair au plus foncé, pour différencier les utilisateurs les moins émetteurs des plus émetteurs de polluants. Cette vignette 2ème génération pourra donc communiquer avec l'infrastructure, comme avec le smartphone. Et ainsi un véhicule circuler, stationner ou s'arrêter dans tel ou tel endroit en fonction des conditions environnementales et de la réglementation adoptée chaque jour (pics de pollution…).

Quand va-t-il se retrouver sur les routes?

Sortie en janvier 2017, l'appli Geco air comptabilise déjà 6 millions de kilomètres, explique Gilles Corde, responsable du programme logiciels et mobilité connectée à l'institut. Mais pour l'instant ce traqueur de Nox et de particules fines n'a été téléchargé que 4000 fois, pour 200 à 300 utilisateurs récurrents par jour. Quant à la vignette, en cours de développement par l'institut de recherche, elle est pensée pour être diffusée largement. On l'imagine intéresser demain assureurs et autres distributeurs automobiles. L'IFPEN espère proposer un premier prototype d'ici à fin 2018 à ses ministères de tutelle (Transition écologique, Economie, ndlr). A charge du gouvernement de décider de la généralisation de ce dispositif à l'ensemble du parc automobile français.

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS