Ces sprinklers qui ont manqué à Notre-Dame

Partager
Ces sprinklers qui ont manqué à Notre-Dame

Sidération. C’est le mot qui revient le plus souvent à l’écoute des commentaires sur la catastrophe de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Lundi dans la soirée, nous avons tous observé, hébétés, le travail méticuleux de cet incendie qui s’est propagé pendant des heures pour réduire à néant la charpente de bois millénaire et la flèche d’Eugène Viollet-le-Duc. Même si le combat des pompiers a été remarquable, les dégâts restent considérables. Et alors que les débats se trouvent aujourd’hui monopolisés par le thème de la reconstruction – merci au passage à Total, Sanofi, Arkema ou L’Oréal qui ont immédiatement répondu à l’appel aux dons –, la question qui taraude les chimistes est forcément celle de la prévention.


À cette occasion, je me suis fait rappeler quelques principes de base par un spécialiste de la sécurité dans l’industrie chimique. Il a d’abord évoqué la question de la détection. « L’industrie installe des systèmes adressables qui permettent de savoir avec précision d’où est parti le feu », explique-t-il. Car on ne peut pas se contenter de repérer une zone, il faut localiser très précisément un incident et cela se fait grâce à une abondance de capteurs dans les zones les plus sensibles.

Par ailleurs, dans les bâtiments, on compartimente les espaces, les plafonds, avec des portes ou cloisons coupe-feu, pour éviter au feu de s’étendre.

Puis, il y a la question de l’arrivée d’eau au plus près des foyers. De l’eau dans laquelle on peut même ajouter un pourcentage d’émulseurs pour créer des mousses qui vont étouffer un incendie sans noyer les installations. Sans aller jusqu’à prévoir des systèmes entièrement automatisés, de type sprinklers avec réserve d’eau associée, on peut pré-installer des réseaux fixes qui seront ensuite alimentés par des professionnels. Dans l’industrie chimique, des édifices de grande hauteur, comme des tours de distillation, sont équipés de tels systèmes pour qu’on soit certains d’apporter l’eau au plus près des foyers, plus efficacement qu’une lance à eau, dès les premières minutes qui suivent une détection.


Enfin, dans l’industrie chimique, on sait qu’il y a toujours un risque plus grand lorsque l’on réalise des travaux par points chauds. « Un grand classique », selon l’expert sécurité. Dans ce cadre, il y a des procédures très précises à respecter qui requièrent des personnels qualifiés. La certification Mase est un des outils qui permettent de garantir la qualité des interventions des sociétés extérieures.


L’industrie chimique a eu son 21 septembre, avec l’accident d’AZF. Il a eu pour conséquence de sensibiliser au plus haut point les professionnels de la chimie sur cette question de la sécurité. Or cet accident s’est aussi traduit par la rédaction de la loi Bachelot sur les risques technologiques, qui a introduit les fameux PPRT.

Le secteur des Monuments historiques aura désormais son 15 avril avec l’incendie de Notre-Dame. La logique serait que l’on s’interroge sur la façon d’introduire dans ce domaine une culture de la sécurité plus poussée. La priorité semble souvent donnée à la conservation ou à la reconstruction qui relèvent d’une lutte, certes incontournable, contre les effets du temps. Mais il ne faudrait pas négliger les autres dangers dont la liste s’allonge, tels que le feu, les attentats, le dérèglement climatique ou autres accidents en tout genre… qu’il vaudrait mieux tenter de prévenir que guérir. De Chartres à Versailles, de Chambord à Cardonnet, nous chérissons tous des vestiges du passé que l’on ne souhaiterait pas voir à tout jamais ravagés ou transformés en une pâle copie.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur d'études vidéo procédé et réseaux industriels F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - Meyreuil

Aménagement de la Bastide Ballon

DATE DE REPONSE 13/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS