Ce que l'on sait du futur plan de filière construction

Le plan de filière Industries pour la construction, prévu pour février, insistera sur la rénovation énergétique des bâtiments. Un gisement potentiel d’activité bienvenu après une année 2018 moins bonne que prévu.

Partager
Ce que l'on sait du futur plan de filière construction
Le gros oeuvre a souffert en 2018.

L’Association française des industries des produits de construction (AIMCC) a vu ses volumes vendus progresser de seulement 0,3% en 2018, contre une estimation initiale comprise entre 3% et 6% selon les segments. L’activité du bâtiment en général a crû d’environ 2% l'an dernier, contre 5% en 2017. Pour rebondir, le secteur compte sur le plan de filière Industries pour la construction, dont le lancement est prévu le 13 février prochain. Labellisée en avril dernier, la filière compte mettre le turbo sur le marché de la rénovation énergétiquegrâce au lancement d’une plateforme dédiée, supervisée par les maires. Ceux-ci devront jouer un rôle de tiers de confiance dans le cadre de la mise en relation des particuliers et des entrepreneurs. "Cela fait trente ans que l’on n’arrive pas à faire décoller ce marché. Nous rationaliserons l’offre et nous nous appuierons sur les artisans volontaires", explique Hugues Vérité, délégué général de l’AIMCC et délégué permanent du comité stratégique de filière Industries pour la construction.

"Nous souhaitons que l’économie circulaire soit active et promue par les acteurs des matériaux", ajoute Hugues Vérité. Des intentions liées à la réversibilité des bâtiments (avec les Jeux Olympiques de 2024 pour vitrine) et aux usages de la route (route connectée, route à énergie positive) devraient aussi être annoncées dans le plan de filière. La numérisation de la filière et l’essor des technologies de gestion urbaine y figurent aussi, en étroite collaboration avec les filières eau, énergie, déchets, bois et industries de sécurité.

Des prévisions 2019 prudentes

Les grèves dans le secteur ferroviaire n’ont pas affecté seulement les particuliers. L’AIMCC n’hésite pas à imputer au mouvement social du premier semestre une partie des difficultés éprouvées en 2018. "Le gros œuvre a le plus subi de plus de ralentissements d’activité en 2018, mais ses acteurs continuent d’investir dans l’innovation (béton connecté, béton chanvre…) via leurs centres techniques industriels", commente Hugues Vérité.

La prudence reste de mise pour 2019, avec des prévisions de croissance en volume estimées de 1% à 3% par les adhérents de l’AIMCC. D’après la Fédération française du bâtiment, l’activité chuterait de 0,5%, et les mises en chantier de logements neufs de 4%. "Les équipements (ventilation, climatisation, basse tension, domotique) se maintiendraient en 2019 à +3% en volume. Le tertiaire (bureaux et transports, avec le Grand Paris Express), se maintient. Le marché industriel (logistique) est lui aussi une bonne surprise", tempère Hugues Vérité, qui ajoute que les commandes de produits liées aux économies d’énergie se sont maintenues. D'où le pari sur ce segment...

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

74 - Annecy

Services d'assurances

DATE DE REPONSE 16/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS