International

Ce qu’attend le Premier ministre indien, Narendra Modi, des industriels français

Anne-Sophie Bellaiche , , ,

Publié le

Le Premier ministre indien est en visite officielle en France du 9 au 12 avril. Pour les industriels français les opportunités actuelles sont nombreuses mais il leur faudra savoir investir en Inde et proposer des relations de partenariat. C’est le message que vient leur porter Narendra Modi.

Ce qu’attend le Premier ministre indien, Narendra Modi, des industriels français
Le Premier ministre indien, Narendra Modi (au centre) lors d'une visite d'usine.
© narendramodi.in

Si les industriels français veulent signer des contrats avec l’Inde, il faudra qu’ils s’adaptent. Le Premier ministre indien Narendra Modi n’est pas venu en France pour acheter du "tout fait" ou du "tout prêt". Il veut relancer l’industrie de son pays et c’est là-bas que cela doit se passer. Une ambition qu’il a résumée dans un slogan qu’il martèle au cours de ses différents voyages à l’étranger "Come, make in India". Au programme de ses emplettes, donc : de la coopération en matière de recherche, des transferts de technologies et des investissements pour son pays. Pour sa première visite en Europe, en tant que Premier ministre, il a choisit la France. L’exécutif français y voit le signe de la vigueur du partenariat stratégique Franco-Indien qui date de 1998 et qui a été reconduit au fil de toutes les alternances politiques. Mais après 3 jours en France, Narendra Modi n’oubliera pas de se rendre en Allemagne.

Energie, transport et smart cities

Avec La France, la coopération est ancienne en particulier dans le spatial et la défense. Les Mirage 2000 ré-équipés livrés par Dassault Aviation aux autorités indiennes, le 27 mars dernier, dans l'attente de la signature d'un contrat pour 126 Rafale, en sont l'illustration. Mais au-delà de ces deux secteurs, l’excellence française qui intéresse l’Inde se niche dans l’énergie, nucléaire ou renouvelable, les transports et toutes les compétences liés à la gestion de la ville. Areva est en discussion sur des EPR et pourrait voir avancer ce dossier en finalisant un accord avec un partenaire indien pour développer une partie des équipements. Le pays a également de grandes ambitions sur le solaire dont il veut multiplier la production par 30 à horizon 2020. Le Premier ministre indien a aussi ancé un grand plan d’investissement de 120 milliards d’euros sur 5 ans pour remettre à niveau l’infrastructure ferroviaire vétuste du pays. Enfin il a lancé un programme pour la création de 100 smarts cities où les acteurs de l’eau, des déchets et des smart grid français ont toute leur place.

rencontres de patrons

Au-delà d’une ballade en bateau mouche avec le président de la république et d’un diner de gala où a été conviée l’équipe française de cricket, le premier ministre Modi a donc un roboratif programme de rencontres économiques. Le vendredi 10 au matin, il s’exprimera devant des chefs d’entreprise réunis par le Medef pour faire passer ses messages. L’après-midi, il interviendra en conclusion d’un forum de CEO français et indiens qui se tiendra à l’Elysée. Côté français, Paul Hermelin, le président de Cap Gemini (qui compte le tiers de ses effectifs en Inde) s’est chargée de l’organisation de ce forum. Le Premier ministre indien a aussi prévu de faire un saut à Toulouse sur le site d’Airbus et du CNES. L’exécutif français veut croire que les opportunités de business ne sont pas réservées exclusivement  aux grands champions français mais concernent aussi des PME ou ETI bien positionnées sur la demande indienne. Il leur faudra s’armer de patience dans un pays qui malgré les réformes en cours reste encore complexe.

Anne-Sophie Bellaiche

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte