“C’est la première fois que nous mettons la sécurité humaine en priorité”, analyse Sylvie Matelly de l’Iris

Depuis le mois de février, la pandémie de Covid-19 se répand comme une traînée de poudre dans les économies des pays développés de l'Occident. Comment expliquer la vulnérabilité des États dans cette crise sanitaire ? L'économiste Sylvie Matelly, directrice adjointe de l'Iris (Institut de relations internationales et stratégiques), offre des clefs de compréhension. Elle livre aussi son analyse sur l'après-confinement pour les entreprises.

 

Partager

“C’est la première fois que nous mettons la sécurité humaine en priorité”, analyse Sylvie Matelly de l’Iris
L'économiste Sylvie Matelly est directrice adjointe de l'IRIS.

L'Usine Nouvelle - Avant le Covid-19, quels étaient les risques les plus importants étudiés par l’Iris ?

Sylvie Matelly - Les pandémies en faisaient partie, entre autres choses. Tout ce qui était lié aux interdépendances et à la multiplication des échanges était intégré. Il est vrai que cette crise constitue malgré tout une rupture. La façon dont est prise en charge cette pandémie, de la prendre vraiment au sérieux, d’arrêter le travail et de confiner autant de personnes... C’est quelque chose qui n’avait pas du tout été anticipé.

Je vois beaucoup de choses négatives et pessimistes mais il faut aussi se rendre compte que c’est la première fois dans notre histoire que nous mettons la sécurité humaine et la sécurité sanitaire en priorité des priorités. Il y a encore 80 ans, on n’hésitait pas à déclarer la guerre, y compris pour des conflits énormes, et on envoyait des milliers de gens, voire des centaines de milliers de gens se faire tuer sur un champ de bataille. Dès 1994, le Programme des Nations unies pour le développement (le PNUD), en introduction de l’un de ses rapports, constatait que les préoccupations sécuritaires (que ce soit la sécurité alimentaire ou sanitaire des individus) commençaient à monter en puissance et à devenir de véritables priorités de la décision politique.

“Nous avons minimisé le risque comme nous le minimisons dans le changement climatique.

Il y a donc, selon-vous, une culture de la sécurité qui nous a préparés à cette crise ?

Pas vraiment. Justement, même si nous connaissions la menace des pandémies, je pense que nous avons surestimé le progrès humain et notre capacité à réagir. Quand on enseigne le développement économique aux étudiants, on explique que la révolution industrielle, c’est aussi la capacité de l’homme à dompter la nature et à construire un modèle qui est moins dépendant de l’aléa naturel.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne
Simon Chodorge
Simon Chodorge

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement