Bruxelles pousse l’Europe de l’intelligence artificielle

La Commission européenne a présenté le 7 décembre "un plan coordonné élaboré avec les États membres pour favoriser le développement et l'utilisation de l'IA en Europe". L’objectif ? Rester dans la course à l’IA.

Partager
Bruxelles pousse l’Europe de l’intelligence artificielle
Après en avoir dévoilé les grandes lignes en avril, la commission européenne a précisé son plan pour l'IA le 7 décembre.

Que l’Europe reste dans la course à l’intelligence artificielle (IA). Voilà l’objectif de la Commission européenne qui a présenté le 7 décembre "un plan coordonné élaboré avec les États membres pour favoriser le développement et l'utilisation de l'IA en Europe", annonce un communiqué de Bruxelles. De premiers éléments avaient été dévoilés en avril.

L’enjeu est de taille : les Etats-Unis, partis les premiers, et la Chine, qui a mis les bouchées doubles, investissent massivement dans l’IA et progressent à grands pas. Or "l'IA n'est pas un domaine accessoire, elle façonnera notre avenir", a déclaré Andrus Ansip, vice-président pour le marché unique numérique.

1,5 milliard d'euros d'ici à 2020 pour stimuler l'investissement

Alors que l’Europe a jusqu’ici avancé en ordre dispersé, le plan de la Commission "propose des actions communes pour une coopération plus étroite et plus efficace […] dans quatre domaines d'action essentiels: accroître les investissements, rendre davantage de données disponibles, cultiver les talents et garantir la confiance".

Pour renforcer les investissements, Bruxelles a réitéré son intention d’investir 1,5 milliard d’euros d’ici à 2020. De quoi selon la Commission déclencher un investissement global public et privé de 20 milliards sur la période. Ensuite, dans le cadre du budget 2021-2027, "l'UE a proposé d'investir au moins 7 milliards d'euros". Bruxelles table sur "plus de 20 milliards d’euros par an d’investissements publics et privés au cours de la décennie".

Création d'espaces européens de données

Pour atteindre ces objectifs, Bruxelles attend que tous les Etats membres aient défini, à l’image du Royaume-Uni, de la France et, tout récemment, de l’Allemagne, leur stratégie nationale en IA avec les niveaux d’investissement prévus. "Un nouveau partenariat public-privé européen dans le domaine de l’IA" sera mis en place pour favoriser l’investissement privé et un fonds de soutien des start-up en IA et dans les blockchains.

Deuxième volet, les données, carburants de l’IA version machine learning. "Conjointement avec les pays européens, la Commission créera des espaces européens de données communs afin de permettre un partage des données transfrontières fluide." Un centre de soutien dédié doit être créé d’ici à la mi-2019 pour fournir des conseils pratiques à tous les acteurs européens concernés.

La santé devrait bénéficier d’une initiative dédiée : "la Commission soutiendra la mise au point d'une base de données commune d'images médicales anonymisées, fondée sur les dons des patients, afin d'améliorer les diagnostics et le traitement du cancer grâce à l'IA."

Lignes directrices sur l'éthique présentées en mars 2019

Côté talents, face à la pénurie générale dans le numérique et en particulier dans l’IA, Bruxelles entend soutenir des formations avancées en IA avec notamment des bourses spécifiques. L’intégration de l’IA dans les enseignements d’autres disciplines, telles que le droit, est préconisée.

Enfin, "pour susciter la confiance, qui est nécessaire pour que les sociétés acceptent et utilisent l'IA, le plan coordonné doit permettre de développer une technologie respectueuse des droits fondamentaux et des règles éthiques", affirme Bruxelles.

Le groupe d’experts chargé de conseiller la Commission est en train d'élaborer des lignes directrices sur ces sujets. Une première version doit être publiée d'ici à la fin de l'année, avant la présentation de la "version finale à la Commission en mars 2019 au terme d'une consultation élargie dans le cadre de l'Alliance européenne pour l'IA".

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Consultant Transition Energétique du Maritime (F/H)

BUREAU VERITAS - 19/01/2023 - CDI - Nantes

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - ERILIA

Construction de 46 logements collectifs à Morières-les-Avignon (84)

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS