Bruxelles cible la fraude à la TVA

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Chaque année, la fraude à la TVA lors des échanges transfrontaliers coûte près de 50 milliards d’euros aux États membres. Un manque à gagner auquel la Commission européenne a l’intention de s’attaquer. Le commissaire européen Pierre Moscovici espère récupérer environ 40 milliards d’euros en remettant à plat les règles de recouvrement de la taxe. Pour réduire les charges des entreprises, la Commission propose aussi un système unique de perception de la TVA pour les échanges domestiques et européens. Avec ce plan, Bruxelles n’a pas épuisé le sujet. L’ensemble de la fraude à la TVA est estimé à 172 milliards d’euros par an.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte