Bruno Le Maire s’est un peu avancé en annonçant une commande de 100 TGV du futur à Alstom

Selon Les Echos, le ministre de l’Economie a commis une "double bourde" en annonçant la commande de 100 TGV du futur à Alstom, le 22 mars dernier. C’est la SNCF qui doit passer commande et non l’Etat, et la signature s’assortit d’une condition.

 

Partager
Bruno Le Maire s’est un peu avancé en annonçant une commande de 100 TGV du futur à Alstom
Le ministre de l’Economie aurait commis une "double bourde" en annonçant la commande de 100 TGV du futur à Alstom.

Le 22 mars dernier à la sortie du premier comité de suivi de la fusion entre Alstom et Siemens, Bruno le Maire annonçait une commande prochaine de 100 TGV du futur à Alstom par l’Etat. Selon Les Echos, Bruno le Maire a commis une "double bourde" en déclarant que l’Etat "confirmait la commande" de ces 100 trains de nouvelle génération. Comme le rappelle le quotidien économique, c’est bien la SNCF qui doit passer commande et non l’Etat. Le "lapsus" s’avère "éloquent sur le poids du gouvernement dans ce dossier", juge le journal.

Surtout, il s’agit d’une commande sous conditions. La SNCF est prête à acheter des rames de TGV du futur à condition que les tarifs de péages (dont il faut s’acquitter pour avoir le droit de circuler sur le réseau) n’augmentent pas significativement dans les années à venir. Le contrat de performance signé en 2017 entre l’Etat et SNCF Réseau doit donc être renégocié. Il en va de la compétitivité de la nouvelle SNCF, comme le soulignait déjà le (controversé) rapport Spinetta sur le transport ferroviaire.

"vraie" signature en juin ?

Selon Les Echos qui cite des sources concordantes, il est acté que les hausses annuelles de tarifs de péages devraient être indexées sur l’inflation à partir de 2020. Mais d’autres sujets plus complexes (la dette, le niveau des investissements) devraient allonger les discussions sur le contrat de performance entre SNCF Réseau et l'Etat. Si Bruno le Maire est allé un peu vite en besogne, SNCF Mobilité devrait bien confirmer la commande, essentielle pour Alstom, lors de son conseil d’administration de juin. Mais sur tout ce qui touche à la SNCF, le gouvernement fait preuve d'une certaine maladresse en matière de communication...

0 Commentaire

Bruno Le Maire s’est un peu avancé en annonçant une commande de 100 TGV du futur à Alstom

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS