Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Boom a commencé l’assemblage de son démonstrateur d’avion supersonique (mais en modèle réduit)

Sylvain Arnulf , , ,

Publié le

A l’occasion du Salon du Bourget, la start-up Boom a fait le point sur son projet d’avion supersonique. Elle espère faire voler un démonstrateur en 2020. Son assemblage a débuté.  

Boom a commencé l’assemblage de son démonstrateur d’avion supersonique (mais en modèle réduit) © Boom supersonic

Si Boom n’a pour l’instant produit que de jolies maquettes et images de synthèse, et pas le moindre appareil, la start-up suscite la curiosité. La salle de conférences accueillant son point presse était pleine à craquer, ce 18 juin au Salon du Bourget. La pépite américaine qui a relancé la course à l’avion supersonique n’avait pas grand-chose de nouveau à annoncer. Mais elle assure qu’elle progresse en coulisses, même si elle a repoussé d’un an le premier vol de sa première création.

La start-up, qui a levé 100 millions de dollars au printemps, a annoncé plusieurs partenariats à l’occasion du Bourget : avec Dassault Systemes pour la conception 3D, Stratasys sur l’impression 3D, et la start-up Prometheus, spécialiste de la capture de carbone, pour la fourniture de carburant "neutre en carbone" : cette entreprise capture le carbone dans l’air et utilise de l’électricité verte pour le transformer en kérosène.

Roll-out en décembre

Boom en a dit plus sur son calendrier. Elle procède actuellement à l’assemblage de son démonstrateur (XB-1, dit "baby boom"), un modèle de deux places un tiers moins grand que le futur appareil de série (Overture). Le roll-out (premier roulage en sortie d’usine, en bon français) est prévu en décembre 2019, et la campagne de tests doit avoir lieu en 2020. "Ce premier vol sera historique, car c’est la première fois qu’une société privée va développer et faire voler un jet supersonique", s’enthousiasme Blake Scholl, fondateur et PDG de la société.

Il ne s’agira pas d’une campagne de tests précédant une certification d’appareil, mais de vols permettant de valider le concept et d’emmagasiner des données utiles pour le développement d’Overture. Le XB-1 partage avec son grand frère des caractéristiques communes : il utilise des composites avancés en fibres de carbone, possède un plan de voilure delta affiné et un système de propulsion à géométrie variable.

Objectif 2027

La fabrication des 4000 pièces du XB-1 a commencé chez Boom (qui compte désormais 150 salariés) et ses 180 sous-traitants. 725 pièces ont été assemblées à ce jour, annonce la start-up, qui dit aussi avoir créé 190 moules et outils ultra-perfectionnés.

Et pour le vrai modèle ? Tout dépend de ce que donnent les premiers tests, mais Boom table sur une entrée en service au milieu des années 2020 (plutôt 2025-2027) et à une mise en service deux ans plus tôt, vers 2023 donc.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle