Boeing allume le moteur du premier Loyal Wingman, son drone destiné à l'armée australienne

En Australie, Boeing a allumé les moteurs de son avion sans pilote, le Loyal Wingman. Une nouvelle étape avant les essais au sol et le premier vol qui aura lieu fin 2020.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Boeing allume le moteur du premier Loyal Wingman, son drone destiné à l'armée australienne
Boeing Australie a allumé le moteur de son premier avion sans pilote Loyal Wingman dans le cadre des essais au sol et des préparatifs pour le premier vol.

Boeing a mis en marche le turboréacteur de son premier drone Loyal Wingman, un avion sans pilote. Cette étape fait suite à l'achèvement en mai 2020 du premier Loyal Wingman, réalisé pour la Royal Australian Air Force. L'appareil de 11,6 m de long dispose d'une portée de 3704 kilomètres. Il s'agit du premier d'un des trois prototypes qui servira de base au Boeing Airpower Teaming Systems (ATS), autre nom de l'avion Loyal Wingman. Cet avion est une commande de son principal client, la Royal Australian Air Force et pourra être commercialisé pour répondre à une demande mondiale de la défense aérienne. Une bonne opportunité pour le constructeur actuellement embourbé les catastrophes des 737 Max et plus récemment les défaillances techniques sur plusieurs de ses Boeing 787.

Ci-dessous, le Loyal Wingman à l'occasion de l'allumage de ses moteurs.

L'Australie a investi 40 millions de dollars australiens dans ce projet, soit l'équivalent de 25 millions d'euros. Depuis la Seconde guerre mondiale, aucun avion de combat n'avait été développé dans le pays. En mai 2020, le Loyal Wingman avait fait sa première sortie d'usine après avoir été conçu sur la base d'un jumeau numérique qui a permis de modéliser ses structures, ses systèmes, ses capacités et les exigences de son cycle de vie complet.

Outre ses capacités d'avion de chasse, l'appareil peut également réaliser des missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance couplé aux appareils P-8 Poseidon et le E-7 Wedgetail, selon les mots de Kristin Robertson, vice-présidente et directrice générale de Boeing Autonomous Systems. Le premier vol est prévu d'ici fin 2020.

0 Commentaire

Boeing allume le moteur du premier Loyal Wingman, son drone destiné à l'armée australienne

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS