Economie

Biom'Up lève 31,3 millions d'euros pour faire homologuer l'Hemoblast

, ,

Publié le

La jeune entreprise lyonnaise signe une importante levée de fonds auprès de Bpifrance et de fonds d’investissements européens. Elle doit procéder aux études cliniques de l’Hemoblast, sa poudre hémostatique destinée à arrêter les saignements pendant les opérations chirurgicales, afin de la faire homologuer aux Etats-Unis.

 

"Nous sommes fiers de boucler un tour de table d’une taille respectable avec des acteurs européens", s’enthousiasme Etienne Binant, le directeur général de Biom’Up. La société spécialisée dans les dispositifs médicaux à base de collagène vient de lever 31,3 millions d’euros auprès de ses actionnaires historiques ainsi que trois nouveaux intervenants, le fonds Large Venture de Bpifrance, le fonds belge Gimv et le danois Lundbeckfond Venture.

Biom’Up, qui fête ses dix ans cette année, doit financer une importante étude clinique pour homologuer Hemoblast, son nouveau produit hémostatique pour la chirurgie. Des tests portant sur 400 cas vont être réalisés majoritairement aux Etats-Unis pour répondre aux exigences de la Food and drug administration (FDA), l’autorité sanitaire américaine.

Biom’Up en chiffres

Chiffre d’affaires : 3,15 millions d’euros
Effectif : 50 personnes
Montant de l’investissement : 31,3 millions d’euros
Investisseurs : Bpifrance, Gimv, Lundbeckfond Ventures et actionnaires historiques
Secteur : dispositifs médicaux

Un marché de 2 milliards de dollars

Ce nouveau produit, qui a déjà obtenu le marquage CE, devrait permettre d’accélérer le développement aux Etats-Unis du laboratoire basé à Saint-Priest (69). De quoi permettre à la jeune société d’attaquer le marché mondial des produits hémostatiques pour la chirurgie, estimé à environ 2 milliards de dollars. La commercialisation d’Hemoblast devrait intervenir d’ici l’année prochaine en Europe et d’ici 2017 aux Etats-Unis.

Avec Biom’Up, le secteur des dispositifs médicaux démontre une fois de plus son attrait auprès des investisseurs. "Nous avions un besoin minimal de 20 millions d’euros, mais vu le succès de la levée de fonds, nous avons choisi de ne pas refuser les investisseurs", explique Etienne Binant.

Outre les études cliniques, la levée de fonds va également permettre à Biom’Up de poursuivre le développement commercial de ses autres gammes de produits destinées aux chirurgiens. Son chiffre d’affaires de 3,15 millions d’euros en 2014, devrait dépasser les 4 millions d’euros en 2015.

Arnaud Dumas

L’argument convaincant

Selon Biom’Up, le Hemoblast représente une innovation dans les produits hémostatiques pour la chirurgie, permettant une solution plus maniable et prête à l’emploi.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte