Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[BIG 2019] "Il faut convaincre les investisseurs de long terme étrangers", juge Nicolas Dufourcq (Bpifrance)

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Entretien Alors que s'ouvre l'événement annuel "BIG" ce 10 octobre, le directeur général de Bpifrance Nicolas Dufourcq croit à l’hybridation de la french tech et de la french fab et réaffirme le besoin de capitaux de l’entrepreneuriat français.

Il faut convaincre les investisseurs de long terme étrangers, juge Nicolas Dufourcq
A l'occasion de Bpifrance Inno Génération (BIG) à l'Accor Hotel Arena ce 10 octobre, Nicolas Dufourcq répond aux questions de L'Usine Nouvelle.
© Hervé Boutet

L'Usine Nouvelle. - Comment se porte l’industrie française ?

Nicolas Dufourcq. - Les entreprises que nous finançons – elles sont plusieurs milliers – vont bien. Elles réalisent leurs objectifs et se déploient. Seules les embauches leur posent des problèmes. Nous les incitons à créer leurs propres centres de formation d’apprentis. Pour renforcer l’attractivité du secteur, nous avons organisé, après la tournée d’hiver, une tournée d’été de la french fab partout en France.

Quel bilan tirez-vous de cette tournée ?

C’est un immense succès. Avec des partenaires comme Dassault Systèmes, Schneider, STMicroelectronics, Orange et la Fédération française de la plasturgie, nous avons réuni 480 000 Français autour de tout ce qui fait briller l’industrie. Nous montrons qu’il s’agit de brevets, de technologies, d’outils complexes, de produits innovants pilotés par des gens en blouse blanche. Les familles se pressaient sur les plages et dans les villages pour accéder aux stands, puis au concert d’électro-pop, qui commençait par l’hymne de la french fab composé par The Penelopes. Pour toucher les esprits, il faut toucher les cœurs et cela passe par la musique, le spectacle vivant.

Vous pensez que c’est une forme de réponse à la crise des Gilets jaunes ?

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle