Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Bientôt un TGV supersonique ? Elon Musk va tester son hyperloop en Californie en 2016 mais à 320 km/h seulement...

, , , ,

Publié le , mis à jour le 01/03/2015 À 17H38

Une première version du Hyperloop, un train qui pourrait circuler à 1 200 kilomètres/heure, va voir le jour en Californie en 2016. Ce prototype du moyen de transport à très grande vitesse imaginé par l'entrepreneur à succès Elon Musk sera construit sur un terrain privé. Mais il ne mesurera que 8 kilomètres de long et le train ne se déplacera qu'à 320 kilomètres/heure. Ce premier test permettra à Hyperloop Transportation Technologies, l'entreprise qui porte le projet, de comprendre comment installer des stations d'embarquement pratiques et de travailler sur le design des capsules et des tubes qui constituent le réseau de transport. 

Bientôt un TGV supersonique ? Elon Musk va tester son hyperloop en Californie en 2016 mais à 320 km/h seulement... © Hyperloop Transportation Technologies

Un premier prototype de l'Hyperloop, mesurant un peu plus de 8 kilomètres, va être construit dès l'année prochaine en Californie. Ce moyen de transport ultra-rapide a été présenté dans un livre blanc de 57 pages en août 2013 par l'entrepreneur visionnaire Elon Musk, qui a notamment fondé la société de paiement en ligne PayPal ou le constructeur de bolides électriques Tesla.

un terrain privé de 3000 hectares

Ce réseau de transport est constitué de tubes installés en surface. Grâce à la très faible pression atmosphérique qui règne à l'intérieur de ces conduits et à un champ magnétique généré par des moteurs à induction, des capsules transportant des voyageurs pourraient être propulsées dans ce pipeline de transport à plus de 1 200 kilomètres/heure. Ce "train du futur" pourrait permettre de rallier Los Angeles depuis San Francisco en tout juste une demi-heure.

Hyperloop Transportation Technologies (HTT), l'entreprise qui veut mener à bien cet audacieux projet, va construire un premier Hyperloop de 8,05 kilomètres à Quay Valley, une ville nouvelle conçue à partir des principes du développement durable, qui va être construite en Californie sur un terrain privé de 3 000 hectares, situé à mi-chemin entre San Francisco et Los Angeles (ce programme urbain est porté par l'entreprise Kings County Ventures). HTT n'aura donc pas besoin de réclamer de permis de construire ni de droit de passage aux autorités publiques.

Levée de fonds de 100 millions de dollars

Loin de la vitesse ultra-rapide que l'Hyperloop se promet d'atteindre, cette première version du projet pourra transporter ses passagers à 320 kilomètres/heure. Ce n'est pas la vitesse que HTT souhaite tester dans le cadre de ce prototype, mais de multiples détails pratiques, comme l'installation de stations, les procédures d'embarquement et le design des capsules et des tubes qui constitueront le réseau de transport, justifie l'entreprise.

HTT espère financer le chantier en levant des fonds auprès du grand public au troisième trimestre 2015, avec l'objectif de récolter 100 millions de dollars.

Lélia de Matharel

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

01/03/2015 - 11h32 -

il est vraiment en panne d'idées pour recycler un plantage industriel des années 60: http://www.concours-lepine.com/invention-magazines/annee-2001/n91/la-fabuleuse-invention-de-lingenieur-jean-bertin/ Il serait bon que le "journalistes" fassent un peu plus que reprendre les communiqués de presse. Pour le coup ils risque vraiment d'être remplacé par des machines.
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle