Bientôt, grâce au MIT, la voiture autonome pourra voir dans le brouillard

Des chercheurs du MIT proposent d’améliorer la vision des véhicules autonomes avec des détecteurs fonctionnant dans la gamme du sub-térahertz. De quoi combler les failles du Lidar habituellement utilisé.

 

Partager
Bientôt, grâce au MIT, la voiture autonome pourra voir dans le brouillard
Image d'un environnement obtenue par un lidar, outil devenu classique de la voiture autonome.

Parfois, les véhicules autonomes voient flou. C'est le cas dans le brouillard, ou la poussière. Pour pallier cette faille, des chercheurs du MIT ont développé une technologie qui repose sur les ondes de la gamme du sub-terahertz.

Outil privilégié pour équiper les voitures autonomes, le Lidar voit grâce aux infra-rouges. Problème, celles-ci se détectent avec difficulté dans le brouillard, ce qui handicape sa reconnaissance des environs. Les ondes du spectre sub-terahertzien – situé entre les infra-rouges et les micro-ondes – ne sont pas handicapées par le vilain temps.

Décentralisation et compacité

Le prototype créé par le MIT repose sur les mêmes principes que le Lidar : un émetteur scanne son environnement point par point en envoyant à 360 degrés plusieurs lasers, ou ondes, qui rebondissent sur les objets qu'ils rencontrent. Un récepteur (composé de plusieurs capteurs) mesure l'onde réfléchie et transmet le signal à un processeur qui reconstruit l'image des alentours.

Jusqu'aux expériences de l'université américaine, équiper une voiture autonome d'un équipement de ce genre se révélait trop cher et trop encombrant. La solution développée est un réseau 2D de capteurs intégré à une puce utilisant la technologie dite hétérodyne. Les chercheurs ont réussi à la rendre compacte et plus précise que les équipements actuels.

Plus petit, plus précis

Pour fonctionner, un récepteur de ce type doit synchroniser tous les pixels hétérodynes. Les précédents modèles, centralisés, comportaient un pôle de synchronisation qui envoyait la même fréquence à chaque pixel. Problème, plus le nombre de pixels augmentait, plus leur précision diminuait. Les chercheurs ont résolu ce problème en concevant un système décentralisé, avec des pixels générant eux-mêmes leur signal de synchronisation.

De tels pixels sont a priori plus encombrants mais les chercheurs ont réussi à améliorer la compacité de leur système en regroupant plusieurs fonctionnalités. Au final leur puce accueille 32 pixels, contre 8 pour l'état de l'art.

D’après le MIT, cette solution ne demanderait qu’ "un petit peu plus de développement" avant d'équiper les futures voitures sans pilote et de "jouer un rôle complémentaire au Lidar, quand l’environnement est difficile". Reste que les conditions météo ne sont pas le seul obstacle à l'arrivée des voitures autonomes sur nos routes.

0 Commentaire

Bientôt, grâce au MIT, la voiture autonome pourra voir dans le brouillard

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS