Economie

Bercy tape sur les doigts des mauvais payeurs

Arnaud Dumas , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Bercy tape sur les doigts des mauvais payeurs
SFR et Numericable devront acquitter une amende de 375?000 euros.
Le ministère de l’Économie a rendu publiques les amendes pour retard de paiement des cinq plus gros mauvais payeurs de France. SFR et Numericable, filiales du groupe Altice de Patrick Drahi, écopent chacune du maximum, 375 000 euros. Tout comme Airbus Helicopters. Le groupe agroalimentaire Paul Prédault (Financière Turenne Lafayette) devra payer 100 000 euros et Comasud (BTP), 87 900 euros. Cette nouvelle politique du « name and shame » vise à enrayer l’emballement des retards de paiement. Ceux-ci atteignent près de quatorze jours en moyenne en 2015, deux jours de plus qu’en 2014, selon le cabinet Altares. Pour y remédier, Bercy veut rapprocher les pratiques des acheteurs privés et publics, en fusionnant la médiation interentreprises et celle des marchés publics. L’Observatoire des délais[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte