Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Beau fixe ou presque pour la mécanique

Marine Protais ,

Publié le

Beau fixe ou presque pour la mécanique
Les ventes du secteur ont augmenté de 3,3?% en 2017.

Voyants toujours au vert pour l’industrie mécanique française. En 2016, le chiffre d’affaires du secteur, qui compte 29 800 entreprises, avait enfin retrouvé le niveau d’avant 2008, année noire de la récession. En 2017, le secteur a enregistré des ventes de 127,8 milliards d’euros, soit une hausse de 3,3 %, selon l’étude annuelle de la Fédération des industries mécaniques (FIM). Une progression due à une demande intérieure toujours dynamique, portée par les derniers effets de la mesure des suramortissements et par le virage vers l’industrie du futur. Les exportations étaient aussi en hausse de 3,2 %, en particulier lors du quatrième trimestre. De quoi conclure, selon la FIM, que la tendance se poursuivra en 2018. L’organisation prévoit une hausse de l’activité autour de 3 % pour l’année en cours. Pas question toutefois de se réjouir trop vite. La fédération souligne trois bémols qui pourraient ternir les perspectives positives du secteur : une fiscalité trop lourde, « favorable à l’innovation, mais défavorable à la production », selon Bruno Grandjean, le président de la FIM, le manque de main-d’œuvre et la hausse du prix de l’acier et des métaux non ferreux. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle