Economie

Banque Populaire veut accélérer l’implantation internationale des PME et ETI

Arnaud Dumas , ,

Publié le

La Banque populaire lance un service d’accompagnement des entreprises à l’export. Elle se fait aider de Stratexio, l’association d’entrepreneurs fournissant des formations en commerce international et de la mise en réseau, et de Pramex, le cabinet d’aide à l’implantation sur les marchés étrangers. Objectif : fidéliser les PME et les ETI en forte croissance.

Banque Populaire veut accélérer l’implantation internationale des PME et ETI
Agence de la banque populaire

La Banque populaire veut accompagner les entreprises de croissance à l’international. Elle vient de lancer Next International, une offre dédiée aux PME et ETI, mêlant à la fois formation au commerce international, mise en réseau et financements. Le réseau bancaire s’est associé avec Stratexio, l’initiative d’acteurs comme le Medef et les chambres de commerce et d’industrie, et avec Pramex, la filiale de BPCE spécialisée dans l’internationalisation des entreprises.

Ce dispositif s’adresse aux entreprises ayant déjà commencé à exporter, voire ayant déjà une implantation, mais devant structurer leur démarche pour accélérer leur développement hors de France. "Il y a environ 18 000 entreprises qui réalisent 27 % de l’export, et c’est sur celles-là que nous nous concentrons car c’est avec celles-là que l’accompagnement apportera le plus de valeur ajoutée", explique Jean Vaylet, le président de Stratexio et de la Chambre de commerce et d’industrie de Grenoble.

Fidéliser les clients à fort potentiel

Les entreprises sont conseillées en amont par Stratexio sur leur stratégie export et peuvent intégrer l’un des clubs d’entrepreneurs régionaux que l’association met en place. En aval, Pramex s’occupe d’aider l’entreprise à la mise en place d’une filiale à l’étranger ou à l’acquisition d’un concurrent local. Le banquier propose quant à lui les différents produits export (gestion des comptes, crédits documentaires, risque de change, etc.).

Pour la Banque populaire, le dispositif vise à fidéliser les clients à plus fort potentiel. "Nous sommes la banque des PME, mais nous voulons rester leur banque lorsqu’elles se développent, souligne Christophe Descos, le directeur du marché des entreprises de Banque populaire. Il faut que notre offre grandisse avec ces sociétés."

La banque qui réalisait des opérations de financement de l’export au coup par coup veut développer le service autour de l’international pour des PME et ETI en hypercroissance. Elle se donne le rôle d’interface entre ses deux partenaires. Son objectif : accompagner plus de 1000 clients à l’international de la définition de leur projet jusqu’à leur implantation.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte