Baisse des revenus publicitaires de Viacom qui rate le consensus

(Reuters) - Le groupe américain de médias Viacom a annoncé mardi une chute plus prononcée que prévu de son chiffre d'affaires au dernier trimestre 2015 en raison de la baisse de ses revenus publicitaires aux Etats-Unis et du fait que son studio de cinéma Paramount a sorti moins de films à succès sur cette période.

Partager

Les revenus publicitaires sur le marché américain se sont contractés de 4%, la hausse des tarifs n'ayant pas compensé entièrement la baisse des audiences sur certains médias traditionnels détenus par Viacom, qui possède entre autres les chaînes MTV et Comedy Central.

Trois analystes interrogés par Reuters s'attendaient à une baisse de 5% de ces revenus publicitaires au cours du trimestre achevé le 31 décembre, le premier de l'exercice fiscal du groupe, et le recul annoncé par Viacom constitue une amélioration par rapport à la contraction de 7% enregistrée sur les trois mois précédents.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Viacom est confronté au recul des audiences de ses chaînes câblées, le jeune public regardant de plus en plus des vidéos sur ordinateurs ou terminaux mobiles.

Le conseil d'administration de Viacom a nommé la semaine dernière le directeur général Philippe Dauman au poste de président exécutif en remplacement de Sumner Redstone, l'actionnaire majoritaire âgé de 92 ans.

Philippe Dauman s'est clairement vu assigner la mission d'améliorer la performance de Viacom et le deuxième actionnaire du groupe, Mario Gabelli, lui a donné six à neuf mois pour transformer l'entreprise en réclamant une stratégie plus offensive dans les domaines du numérique et des usages mobiles.

Viacom a annoncé mardi un accord avec Snapchat lui donnant les droits exclusifs pour vendre de la publicité autour des contenus de cette application mobile de messagerie vidéo.

Le chiffre d'affaires de la division cinéma, qui inclut la Paramount, a chuté de 15% à 612 millions de dollars (542,6 millions d'euros) en l'absence de sortie de film notable alors qu'au même trimestre de 2014 avait été lancé un nouvel épisode des "Tortues Ninja".

Le bénéfice net part du groupe a baissé à 449 millions de dollars, soit 1,13 dollar par action, contre 500 millions, ou 1,20 dollar par action, un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires total a reculé de 5,7% à 3,15 milliards de dollars.

Hors exceptionnels, Viacom a dégagé un bénéfice de 1,18 dollar par action.

Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice à 1,18 dollar par action et un chiffre d'affaires à 3,26 milliards de dollars, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

(Anya George Tharakan à Bangalore et Jessica Toonkel à New York; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS