Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Axereal et Dijon Céréales vont unir leurs activités de meunerie

, , , ,

Publié le

Pour se développer, le groupe coopératif Axéréal multiplie les alliances avec d’autres coopératives. Il devrait unir ses activités de meunerie avec Dijon Céréales après avoir noué un partenariat avec Tereos dans le malt.

Axereal et Dijon Céréales vont unir leurs activités de meunerie © Axereal

Pour Axéréal et Dijon Céréales, l’année 2015 commencera par un mariage. Les deux groupes coopératifs devraient unir dans les prochaines semaines leurs activités de meunerie traditionnelle. "Nous allons passer de la quatrième à la deuxième place du marché intérieur (ndlr : derrière Nutrixo), avec près de 450 000 tonnes de farine produites contre 313 000 tonnes aujourd’hui", s’est félicité le 8 janvier, Jean-François Loiseau, le président du groupe coopératif Axéréal.

Le groupe devrait ajouter à ses huit moulins, les trois de Dijon Céréales, soit onze au total, et prendre une plate-forme logistique supplémentaire, portant le total à six sites. "Les détails de l’opération, en cours de finalisation, seront dévoilées dans les prochaines semaines", a expliqué Jean-François Loiseau.

Complémentarité avec Tereos dans le malt

Dans le domaine du malt, où Axéréal est le numéro cinq mondial, le groupe a noué en novembre un partenariat stratégique, avec son homologue coopératif Tereos. L'objectif est de développer une gamme de produits élargie pour leurs clients brasseurs et distillateurs, auprès desquels Axéréal commercialise du malt et Tereos des sirops de glucose et de l'alcool.

Un programme commun de recherche et développement devrait voir le jour, visant à mieux accompagner les clients dans leur développement notamment dans les marchés émergents. Dans le cadre de ce partenariat, Tereos prendra prochainement une participation minoritaire au sein de la division du malt d’Axéréal.

Chiffre d’affaires en baisse

Né en décembre 2013 de la fusion des coopératives Epis Centre et Agralys, Axéréal revendique la première place de la collecte de grains en France avec 5 millions de tonnes et la première place de la commercialisation avec 8 millions de tonnes. Il est également le cinquième malteur mondial, avec sa filiale Boormalt et le quatrième meunier français, avec sa filiale Axiane.

Sur l’exercice clos au 30 juin 2014, le chiffre d’affaires a reculé de 16 %, à 3,097 milliards d’euros, contre 3,707 milliards d’euros "en raison de la baisse du prix des céréales", justifie le groupe. L’excédent brut d’exploitation (EBE) a progressé lui de 8 % à 112 millions d’euros. "Nous avons les moyens de nos ambitions et étudions toutes les opportunités de croissance externe qui se présentent", a souligné, Jean-François Loiseau, le président du groupe coopératif.

Adrien Cahuzac

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle