[Avis d'expert] PLFSS 2021: Adapter notre système de santé pour garantir l’accès aux thérapies géniques

Alors que les discussions sur le budget de la santé pour 2021 se poursuivent au Parlement, Frédéric Prince, directeur général France de la biotech Bluebird Bio, salue les avancées des derniers mois et appelle à l'amplification des réformes visant à intégrer les traitements innovants au système français.

Partager
[Avis d'expert] PLFSS 2021: Adapter notre système de santé pour garantir l’accès aux thérapies géniques
En janvier 2020, la Haute autorité de santé (HAS) a présenté un "Plan d’action pour les médicaments innovants".

Plusieurs mesures cruciales pour l’avenir de notre système de santé sont actuellement débattues par nos parlementaires dans le cadre du Projet de loi pour le financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2021. Au-delà des adaptations que requiert la crise que nous traversons depuis l’apparition de la Covid-19, ces discussions aborderont ainsi nombre d’enjeux fondamentaux, et notamment l’accès des patients aux innovations thérapeutiques.

Les thérapies géniques, en ciblant la source de maladies génétiques rares et graves, sont en particulier une source d’espoir pour certains patients, mais également pour l’organisation des soins.

Ces innovations de rupture à visée curative offrent non seulement des perspectives de traitement efficace à long-terme après une seule injection, mais permettraient également une réallocation de certaines des ressources associées aux traitements chroniques actuels. Celles-ci pourraient alors donner de plus amples marges de manœuvre lors de crises sanitaires comme celle que nous vivons aujourd’hui, ou être redirigées vers la prise en charge d’autres pathologies.

Au cours des derniers mois, plusieurs initiatives ont été prises afin de favoriser l’intégration des traitements innovants dans notre système de santé. En janvier 2020, la Haute autorité de santé (HAS) a présenté un "Plan d’action pour les médicaments innovants". En juin, la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam) a proposé, dans son rapport "Charge et produits 2021" de mettre en place un système de paiement à la performance échelonné dans le temps pour les thérapies innovantes. Le PLFSS de cette année s’ajoute ainsi à cette série d’initiative avec une ambitieuse réforme du processus d’accès aux médicaments innovants avant leur lancement officiel sur le marché français (ATU).

Il s’agit d’une étape importante car il y a urgence à réformer notre système de santé, dont les fondements restent inadaptés à la révolution thérapeutique en cours. Huit thérapies géniques et cellulaires ont d’ores et déjà été autorisées en Europe et une quarantaine de nouveaux traitements devraient être disponibles dans les cinq prochaines années selon le Massachusetts Institute of Technology (MIT) [1]. Afin que les patients français puissent en bénéficier le plus tôt possible, la France doit être en mesure d’accueillir sur son territoire ces innovations thérapeutiques ainsi que d’attirer les essais cliniques et tous les autres investissements qui y sont liés.

Toutefois, préparer le système de santé dans ce cadre requiert d’aller plus loin sur cette voie. La construction de mécanismes de financement pérennes et soutenables pour la Sécurité sociale, à travers la mise en place du paiement échelonné dans le temps et conditionné à l’efficacité des traitements, reste une nécessité. De même, la définition d’un juste prix de remboursement de ces traitements doit se baser sur une appréciation de leur valeur réelle, à travers une évaluation médico-économique approfondie qui puisse prendre en compte leurs bénéfices sociétaux.

Il reste ainsi beaucoup de chemin, et peu de temps, aux autorités de santé pour s’assurer que la France bénéficie de ces innovations thérapeutiques. Les initiatives évoquées cette année démontrent leur conscience des enjeux : il ne fait nul doute qu’elles trouveront de nombreux alliés sur leur route pour enfin garantir l’accès des patients aux thérapies géniques dans un cadre soutenable pour le système de santé.

[1] Projections from the existing pipeline of cell and gene therapies: Launches and patient numbers. Massachusetts Institute of Technology (MIT NEWDIGS). Focus Project. 2018.

Frédéric Prince, Directeur général France de Bluebird Bio

Les avis d'experts sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs et n'engagent en rien la rédaction de L'Usine nouvelle.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur d'études vidéo procédé et réseaux industriels F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - Meyreuil

Aménagement de la Bastide Ballon

DATE DE REPONSE 13/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS