Avec "Les rencontres Africa", la France veut arrimer sa relation avec le continent sur le business

Un sommet d’affaires franco-africain se déploiera sur trois pays lors de la semaine du 2 au 6 octobre. L’événement privé qui vise à rapprocher les entrepreneurs est largement soutenu par les gouvernements français, ivoirien, tunisien et Kenyan. Il s’inscrit dans la volonté des exécutifs de dynamiser les liens entre les forces économiques et d’appuyer le développement sur l’investissement privé. 

Partager
Avec
Abidjan où se tiendront le premier volet des Rencontres Africa 2017

Mobilisée sur des questions sécuritaires, trop institutionnelle, ou dépendante d’exécutifs parfois en décalage avec leur population, la France veut redynamiser sa relation avec le continent africain. Solution : s’appuyer plus largement sur les acteurs économiques et la société civile. Cette orientation s’est concrétisée la première semaine de septembre par la nomination d’un comité Afrique au côté d’Emmanuel Macron, composé d’entrepreneurs, d’investisseurs, de chercheurs ou encore de sportifs.

Le deuxième acte de cette stratégie se matérialise par le soutien important du gouvernement à un événement qui se tiendra du 2 au 6 octobre : les Rencontres Africa 2017. Ce sommet d’affaires qui s’est tenu pour la première fois en septembre dernier à Paris se déploiera cette année non pas dans la capitale française mais dans celles de trois pays du continent : la Côte-d’Ivoire, la Tunisie et le Kenya.

A la manœuvre sur le sujet, les ministères de L’Europe et des Affaires étrangères et celui de l’Economie, les trois gouvernements africains concernés et la fondation Africa-France co-présidé par le franco-béninois Lionel Zinsou et Bruno Mettling, le directeur Afrique de Orange. La manifestation est sponsorisée par la Société Générale et différents groupes privés français ou africains (Sifca, Airtel ...). Participe également à l’événement toute l’équipe de France de l’export comme Business France, Bpifrance ainsi que les bailleurs institutionnels (l’AFD et sa filiale dédiée au privé, Proparco).

Rendez-vous PERSONNALISES

Lors du lancement de l'événement, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne a souligné que "l’Afrique est un continent d’avenir et que le Président de la République a mis au cœur de son message l’approfondissement des relations avec la société civile." Le principe de la manifestation, au-delà de tables rondes consacrées aux enjeux et opportunités de l’Afrique est d’organiser des rendez-vous en tête à tête entre des sociétés françaises et celles de différents pays d’Afrique. Selon Lionel Zinsou, "les relations humaines sont le fondement de tout et il faut construire de la confiance et de la connaissance communes". Il a vivement incité les entreprises françaises à aller voir : "comment on fabrique la deuxième croissance d’Afrique en Côte-d’Ivoire ou encore comment le Kenya est devenu une force d’entraînement dans l’intégration régionale… "

Beaucoup d'attentes des deux côtés

Les récents événements politiques dans ce pays où la Cour suprême a annulé le 1er septembre l’élection du président d’Uhuru Kenyatta n’ont, selon l’organisateur de l’événement, pas refroidi les projets de déplacement des dirigeants français. L’ambassadrice du Kenya présente lors de la conférence de presse a estimé que ces rebondissements politiques était la preuve "d’une vitalité démocratique du pays et que c’était business as usual". Le pays pourrait cependant vivre une certaine effervescence lors de la semaine des rencontres Africa qui se tiendront 15 jours avant la nouvelle élection. En effet, le président Kenyatta après avoir pris acte de l’invalidation a mis en cause les juges de la Cour suprême tandis que son principal opposant avait précédemment traité les membres de la commission électorale de "hyènes".

La Tunisie attend beaucoup aussi de cet événement pour se relancer estimant qu’elle peut constituer un vrai lien entre la France et l’Afrique. Elle peut déjà s’appuyer sur l’implantation de nombreux industriels de l’automobile ou de l’aéronautique sur son sol.

Selon les organisateurs, 38 pays africains seront présents sur les 3 villes d’Abidjan,Tunis et Nairobi. A un mois de l’événement 1300 dirigeants africains et 300 français ont confirmé leur participation. Les secteurs prioritairement concernés sont la ville durable et les énergies renouvelables, le numérique et les fintech, les agro-industries, et l’industrie manufacturière. Selon le responsable Afrique de la Société Générale , Alexandre Maymat, il y a de la part des entrepreneurs français "un fort appétit pour l'implantation en Afrique".

0 Commentaire

Avec "Les rencontres Africa", la France veut arrimer sa relation avec le continent sur le business

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

ORANGE

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS