Au Royaume-Uni, mini Impôt pour maxi attractivité

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Au Royaume-Uni, mini Impôt pour maxi attractivité
George Osborne, le chancelier de l’Échiquier, posant devant le 11 Downing Street à l’occasion de la présentation de son budget.
« Le Royaume-Uni ouvre la voie, au reste du monde de nous rattraper », défie George Osborne, le chancelier de l’Échiquier. Pour redorer son attractivité, le Royaume-Uni va sabrer son taux d’impôt sur les sociétés (IS). En 2020, il devrait être ramené à 17 %, et non plus 18 % comme promis. De 28 % en 2010, le niveau d’imposition des bénéfices avait déjà été réduit à 20 %. Le Royaume-Uni se rapproche ainsi à grands pas de l’Irlande et de son taux d’imposition de 12 %. Face au risque de Brexit, Londres veut rassurer les investisseurs sur sa capacité à rester attractif. Le gouvernement cherche surtout à apaiser les petits patrons britanniques, remontés contre la mise en place d’un salaire minimum de 7,20?livres en 2020. De fait, les grandes[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte