Electronique

Au CES 2020, moins de gadgets, plus de raison

Marion Garreau , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Depuis mardi 7 janvier, des milliers de visiteurs arpentent le CES de Las Vegas ( États-Unis) pour prendre le pouls de l'innovation technologique. Quel sentiment se dégage de cette édition 2020 de la grand-messe de la tech ? Notre analyse.

Au CES 2020, moins de gadgets, plus de raison
Dans les allées du CES 2020, mardi 7 janvier 2020.
© CES

Une heure avant l’ouverture officielle des portes du plus grand salon technologique au monde, le CES de Las Vegas (États-Unis), le public se pressait déjà dans les allées du parc des expositions. Le "go" a été donné mardi 7 janvier pour quatre jours. Il faut s’armer de patience pour circuler au sein des 250 000 mètres carrés d’exposition répartis sur quatre sites de cette ville américaine, célèbre pour sa vie nocturne et ses casinos.

Les exposants cherchent l'utilité

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte