Economie

Assystem, qui souffre dans le pétrole, sauvé par le nucléaire et les acquisitions

,

Publié le

Le groupe international d’ingénierie et de conseil en innovation Assystem affiche pour 2015 un résultat net consolidé de 27,9 millions d’euros, en forte progression, à +27,4 %.

Areva a fait appel à Assystem pour une mission comprenant l’engineering, la construction, les inspections qualité et le commissioning (essais & mise en service) de l'EPR finlandais d'Olkiluoto.

A 907,7 millions d’euros en fin d'exercice, le chiffre d’affaires d'Assystem enregistre une bonne croissance (+4,7%), qui s’est nettement accélérée au second trimestre. Une petite moitié représente la croissance organique, le reste est dû aux acquisitions.

Nucléaire et croissance externe soutiennent l'activité

Les trois activités présentées sont désormais : Global Product Solutions (activités de R&D externalisée) pour 58%, Energy & Infrastructure (activités d'ingénierie d'infrastructures complexes) pour 34% et Staffing (activités de mise à disposition de consultants spécialisés en Oil & Gas et Industrie dans le monde) pour le reste. Cette dernière est en forte baisse, destabilisée par les difficultés du secteur pétrolier.

C’est le secteur énergie et infrastructures qui affiche la plus belle progression, à +12 %. Elle bénéficie de la bonne tenue du nucléaire, activité où le groupe est engagé historiquement (maîtrise d'oeuvre d'Iter, ingénierie et construction de l'EPR d'Olkiluoto en Finlande, etc), et de l’intégration de la société du Golfe Radicon. Début 2015 Assystem annonçait avoir finalisé l'acquisition de 75% de la société d'ingénierie saoudienne Radicon Gulf Consult (Radicon), M. Ali K. Al-Harbi, fondateur de l'entreprise, conservant une participation de 25%. L'acquisition de cette société d'ingénierie de 400 personnes, basée en Arabie saoudite à Al Khobar et Riyad, permet à Assystem de doubler sa présence dans la région du Golfe arabique, et d'y gagner des parts de marché dans les secteurs des infrastructures, de l'énergie et du transport. "Le potentiel de développement qu'offre la région est solide", déclarait alors Stéphane Aubarbier, Vice-Président Exécutif, Energy & Infrastructure.

En novembre 2015, le groupe a également signé un accord de partenariat avec la société française Plast Concept, basée à Aigrefeuille en Loire-Atlantique et spécialisée en ingénierie de plasturgie, conduisant à l’acquisition en deux temps de 100% du capital de Plast Concept. Le groupe renforce ainsi son offre d'ingénierie dans la filière plastique, au regard à la fois de la conception des équipements et de l’optimisation du "manufacturing process". Alors que le groupe va fêter ses cinquante ans cette année et qu’il cherche plus que jamais la croissance à l’international, Assystem anticipe une nouvelle progression tirée par les marchés porteurs de l’automobile, de l’aéronautique et du nucléaire.

Didier Ragu

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte