Economie

Appel des 30 pour sauver l’industrie française

Christine Kerdellant - Directrice de la rédaction ,

Publié le

Made in France La rédaction de L’Usine Nouvelle souhaite alerter l’opinion sur la gravité de la situation des entreprises industrielles, et notamment des PME et des ETI. C’est pourquoi nous avons demandé à trente dirigeants de l’industrie, économistes spécialistes du secteur, ou plus généralement observateurs avisés et des « amis » du monde industriel, de monter à la tribune pour proposer au moins une mesure à prendre d’urgence afin de sauver l’industrie française.

Appel des 30 pour sauver l’industrie française
Christine Kerdellant, directrice de la rédaction.
© Dahmane

Sommaire du dossier

La rédaction de L’Usine Nouvelle souhaite alerter l’opinion sur la gravité de la situation des entreprises industrielles, et notamment des PME et des ETI. Lors de la crise de 2008, c’est en 2009 qu’ont eu lieu l’essentiel des faillites, alors même que les recettes tirées des impôts de production battaient un record historique. La léthargie, voire l’optimisme de certains, sont trompeurs : en dépit des plans de secours annoncés, l’année 2021 risque d’être une hécatombe. Notre industrie ne pèse plus que 11% de la richesse nationale, et même si l’agro-alimentaire ou la chimie se portent relativement bien, le risque d’un nouveau décrochage est patent.

C’est pourquoi nous avons demandé à trente dirigeants de l’industrie (TPE, PME, ETI, grand groupe…), économistes spécialistes du secteur, ou plus généralement observateurs avisés et des « amis » du monde industriel, de monter à la tribune pour proposer au moins une mesure à prendre d’urgence afin de sauver l’industrie française. Découvrez chaque jour à 15h leur prise de position sur usinenouvelle.com.

On sait ce qu’il advient quand les usines désertent les territoires. Aussi est-il vital pour le pays de sauver notre outil industriel.

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

04/09/2020 - 07h23 -

Belle initiative....
Répondre au commentaire
Nom profil

03/09/2020 - 15h17 -

Bravo et merci pour cette initiative; Parce qu'il n'est jamais trop tard et que certains chefs d'entreprise familiale pensent que cela fait 40 ans qu'ils ne sont pas entendus. Parce que c'est eux qui créent de la valeur, de l'emploi....avec leur tripe, leur patrimoine. Et que leurs salariés ne demandent qu'à les suivre... Comptons sur l'industrie, les autres services en dépendent
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte