Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Amazon teste un gilet connecté pour protéger ses salariés des robots

Marion Garreau , ,

Publié le

Vu sur le web Afin d’éviter que robots et opérateurs ne travaillent trop près, le géant du e-commerce Amazon a développé un gilet connecté, révèle le site Tech Crunch. Détectant les humains qui le portent, les robots pourraient recalculer leurs trajectoires pour éviter d'entrer dans leurs zones.

Amazon teste un gilet connecté pour protéger ses salariés des robots
Dans un entrepôt logistique d'Amazon.
© Amazon

Travailler au côté des robots n’est pas sans danger. Les 24 employés d’Amazon hospitalisés en décembre aux Etats-Unis pour intoxication après qu’un robot ait transpercé une canette remplie d’un produit irritant peuvent en témoigner. Afin d’éviter de futurs accidents dans ses entrepôts logistiques, le géant américain du e-commerce teste un gilet connecté appelé « the robotic tech vest », selon ses déclarations au média américain Tech Crunch.

Outils de protection ou de surveillance ?

Ce gilet connecté, composé de bretelles attachées à une ceinture dotée de capteurs, est détectable par les robots, même à distance. Sans cet outil, les opérateurs doivent indiquer dans quelle la zone ils vont pour que le planificateur de trajets des robots leur fasse éviter cette zone. Ce gilet va simplifier et améliorer les choses. "La veste permet au robot de détecter l'homme de plus loin et de mettre à jour son plan de déplacement pour se tenir à l'écart des zones où il évolue, sans qu'il soit nécessaire de délimiter explicitement ces zones", explique le vice-président d’Amazon Robotics Brad Porter à Tech Crunch. 

Sur l’année 2018, ces gilets auraient été testés sur plus de 25 sites, précise le média américain. Non sans susciter une certaine défiance. Si le ministère américain du Travail a placé Amazon sur sa liste noire des entreprises les plus dangereuses, précisant que sept employés étaient décédés dans les entrepôts du géant américain depuis 2013, il s’est aussi inquiété d’un bracelet de surveillance des opérateurs breveté par celui-ci (mais pas utilisé). Les gilets connectés pour la protection pourraient aussi servir d’outils de surveillance. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle