Altran croque le néerlandais Nspyre et devient numéro un du conseil technologique au Benelux

Le groupe français d’ingénierie Altran annonce l’acquisition de Nspyre, spécialiste néerlandais du conseil en technologie.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Altran croque le néerlandais Nspyre et devient numéro un du conseil technologique au Benelux

Une de plus serait-on tenté de dire ! À la veille d’un changement de gouvernance - le patron Philippe Salle a annoncé son départ d’ici à la fin avril - le groupe confirme sa stratégie de croissance externe et sa course à la taille critique. Le groupe français d’ingénierie Altran vient d’annoncer l’acquisition de Nspyre, spécialiste néerlandais du conseil en technologie, qui emploie 680 experts en développement logiciel et ingénierie mécanique et affiche un chiffre d’affaires de 64 millions d’euros.

Après la prise de contrôle de l’allemand IndustrieHansa spécialisée dans le conseil et l’ingénierie dans les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique et de l’énergie, de Scalae AB, un spécialiste suédois du développement de produits dans les secteurs du design industriel, du génie mécanique, de la production électronique en 2013 et l’acquisition il y a un an de Foliage, une entreprise américaine spécialisée dans le développement de produits à forts contenus logiciels, l’appétit du groupe ne se dément donc pas.

1800 collaborateurs au Benelux

Lors de sa prise de fonction en 2011, Philippe Salle prévoyait pourtant de se focaliser sur six pays européens : Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie et Royaume-Uni et d’optimiser les pays secondaires, voire en quitter certains, Pays-Bas, Portugal…

Mais après l’acquisition de Tass en 2014, déjà aux Pays-Bas, l’intégration de Nspyre va lui permettre de renforcer la position d’Altran sur les solutions Intelligent Systems et Lifecycle Experience. Avec dorénavant 1800 collaborateurs au Benelux (dont 1000 aux Pays-Bas), Altran devient numéro un du conseil en innovation et hautes technologies dans la région. Il est vrai que les objectifs du plan stratégique 2012-2015 visaient un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros en 2015. Parti de 1,42 milliard en 2011, le groupe est passé à 1,75 milliard d’euros l’année dernière. L’année 2015 pourrait donc encore réserver quelques surprises.

Didier Ragu

Partager

NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS