Alstom veut grandir mais ne souhaite pas acquérir Bombardier (pour le moment)

Malgré les propos du ministre de l’Economie, Alstom affirme de pas être en discussion avec Bombardier. Récemment désendetté grâce à la cession de sa branche énergie, le constructeur ferroviaire souhaite faire des acquisitions à l’étranger pour contrer la montée de la concurrence, notamment chinoise.

Partager

Alstom veut grandir mais ne souhaite pas acquérir Bombardier (pour le moment)


Emmanuel Macron a jugé possible le rapprochement Alstom-Bombardier. (Crédits - Pascal Guittet)

Lors d’une audience au Sénat, le ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron a été interrogé sur la possibilité qu’Alstom puisse acquérir Bombardier. Le ministre, dans des propos rapportés par Le Figaro, estime qu’un rapprochement entre le constructeur ferroviaire français et son concurrent canadien est possible.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Une expansion pour contrer la concurrence

Contacté par nos soins, Alstom n’a pas souhaité commenter ces déclarations. Bien que Bombardier connaisse des difficultés, aucune discussion n’est engagée entre les deux parties. La firme affirme ne pas savoir sur quels éléments s’appuie Emmanuel Macron pour estimer qu’une telle opération pourrait avoir lieu.

Comme l’affirme le ministre de l’Economie, "le défi pour Alstom, c'est de grandir", une volonté que la société a confirmé. Après la cession de sa branche énergie à l’américain GE, Alstom a recouvert son endettement, ce qui lui permet d’envisager des acquisitions à l’étranger.

Alstom a notamment annoncé le 26 novembre l'acquisition de 51% du sud-africain CTLE, spécialiste de la modernisation des trains. Face à une concurrence, notamment chinoise, de plus en plus forte, la conquête d’entreprises dans le but de consolider sa place dans le secteur ferroviaire pourrait s’imposer.

Pierre Monnier

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS