Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Airbus poursuit les tests de son taxi-volant CityAirbus

Léna Corot , ,

Publié le

Vidéo Airbus annonce dans un communiqué mardi 3 octobre avoir testé le système de propulsion de CityAirbus. CityAirbus, c'est le projet de taxi-volant autonome que mène le groupe d'aéronautique afin de décongestionner le trafic dans les villes.

Airbus poursuit les tests de son taxi-volant CityAirbus
Airbus espère effectuer les premiers tests en vol de CityAirbus fin 2018.

Airbus continue ses recherches dans les taxis-volants autonomes. Le groupe aéronautique annonce dans un communiqué mardi 3 octobre avoir testé avec succès le système de propulsion de son projet de voiture volante CityAirbus. Airbus affirme que toutes les hélices ont été testées individuellement ainsi que le système d'intégration de l'unité de production avec les hélices, le moteur Siemens de 100 kW et tous les systèmes électriques.

CityAirbus, c'est un projet de taxi-volant autonome et électrique mené par Airbus. Le véhicule, qui sera capable de décoller et d'atterrir verticalement, pourra transporter quatre passagers à travers les villes embouteillées. L'objectif est de rendre plus accessible les gares et les aéroports. Pour ce faire, le véhicule à propulsion électrique pourra filer à 120 km/h.

Premier vol de CityAirbus fin 2018

Airbus espère pouvoir proposer ces trajets à un "prix abordable", mais il est encore beaucoup trop tôt pour savoir quel sera ce prix raisonnable. Si un pilote sera à bord au début, c'est principalement pour rassurer et habituer les personnes aux taxis-volants. Mais Airbus espère rapidement pouvoir faire voler des CityAirbus qui soient pleinement autonomes au-dessus de nos têtes.

En attendant, le groupe d'aéronautique poursuit les tests en vue de fabriquer un modèle grandeur nature. Ce premier CityAirbus sera testé au sol avant de pouvoir prendre les airs. Airbus espère rapidement pouvoir tester simultanément les moteurs et le système électrique avant le premier vol qui est toujours programmé pour la fin de 2018. Ces premiers tests seront effectués sans pilote.

En juin dernier, lors du salon du Bourget, L'Usine Nouvelle avait rencontré Tomasz Krysinski, responsable recherche et innovation d’Airbus Helicopters :

 

 

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus