Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Airbus dévoile un avion hybride inspiré du faucon

Sybille Aoudjhane , , , ,

Publié le

Images Airbus a dévoilé son concept d'avion hybride le 19 juillet. Par biomimétisme, le constructeur aéronautique européen s'est inspiré des oiseaux pour créer un avion aérodynamique. 

Airbus dévoile un avion hybride inspiré du faucon
L’avion hybride pourrait transporter 80 personnes et voler sur 1500 kilomètres.
© Airbus

Airbus a dévoilé son nouveau concept d’avion futuriste. Bird of Prey est "un concept d'avion de ligne ressemblant à un oiseau". C’est un avion hybride électrique à turbo-hélice, destiné au transport aérien régional, précise le constructeur. Ce concept a été dévoilé lors du Royal International Air Tattoo le 19 juillet au Royaume-Uni. Il célèbre aussi le 50e anniversaire d'Airbus en tant que constructeur aéronautique.

Les ingénieurs ont réalisé des structures d’ailes et de queues comme celles d’un rapace. Les "plumes" aux extrémités des ailes permettent un meilleur contrôle du vol. "Nos travaux sur l’avion de transport A350 XWB nous ont appris que, grâce au biomimétisme, la nature tire les meilleurs enseignements de la conception", ajoute Martin Aston, senior-manager chez Airbus. "Il comprend un joint mixte entre l’aile et le fuselage qui reflète la voûte gracieuse et aérodynamique d’un aigle ou d’un faucon", ajoute Airbus. L’avion pourrait transporter 80 personnes et voler sur 1500 kilomètres. Le concept n’est pas destiné à représenter un avion réel mais repose sur des idées réalistes.

 

 

Il a été conçu dans le but de "motiver la prochaine génération d'ingénieurs en aéronautique". L’objectif est de développer des technologies de propulsion hybride-électrique, différents systèmes de contrôle et des structures composites avancées. Le concept est soutenu par la campagne de promotion gouvernementale britannique GREAT, et plusieurs institutions du Royaume-Uni : la Royal Aeronautical Society, la Air League, l’Institut d’ingénieries et de technologie et l’Institut de technologie aérospatiale.

 

 

 

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

31/07/2019 - 16h41 -

N'importe quoi ces british! Plus vantards et chauvins qu'eux tu meurs. Les gars profitent sans vergogne de l'expertise Française en aéronautique (le Concorde, la fusée Ariane, etc...) et des fonds européens pour se vanter et apposer leur stupide drapeau sur un Airbus alors même qu'il n'arrêtent pas cracher sur la France sur l'Europe. Déjà Airbus devrait fermer ses usines au RU et transférer la production en France et dans le reste de l'UE pour leur remettre les idées en place. Et oh les gars c'est bientôt le Brexit! Quelle bande d'hypocrites ces british…
Répondre au commentaire
Nom profil

25/07/2019 - 17h11 -

C'est pas plutôt inspiré du grand Condor des Mystérieuses Cités d'or ?
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle