L'Usine Matières premières

Accord alternance ambitieux dans la métallurgie… mais chut, le pacte n’y est pour rien

Cécile Maillard , , , ,

Publié le

Premier pas vers un accord de branche sur les contreparties au pacte de responsabilité, patronat et syndicats de la métallurgie se sont mis d’accord sur une augmentation progressive des recrutements d’alternants pour atteindre 46 000 contrats en 2020. A la demande de certaines organisations syndicales qui n’y sont pas favorables au niveau national, il a fallu surtout ne pas mentionner le rôle du pacte de responsabilité.

Accord alternance ambitieux dans la métallurgie… mais chut, le pacte n’y est pour rien © Christian Toennesen - Flickr - C.C.

Officiellement, l’accord signé mardi 21 octobre entre patronat et syndicats de la métallurgie n’a rien à voir avec le pacte de responsabilité, et le document final ne le mentionnera pas. Pacte ou pas, la branche avait son calendrier de négociations sociales. Pacte ou pas, la métallurgie, confrontée à de très nombreux départs à la retraite dans les années qui viennent, a besoin d’attirer les jeunes vers ses métiers. Mais les 41 milliards d’euros d’allègements de taxes et charges du pacte de responsabilité, dont deux milliards devraient bénéficier dès 2015 à la métallurgie selon le cabinet BIPE, permettent d’être plus ambitieux qu’auparavant.

Passées ces questions sémantiques et symboliques, l’accord de branche signé mardi par l’UIMM (organisation patronale), la CFDT et la CFE-CGC, prévoit de recruter 46 000 alternants d’ici à 2020, avec un pallier à 42 000 en 2016, un autre à 44 000 en 2018. FO Métaux se dit favorable à l’accord, à condition qu’il ne mentionne pas le pacte de responsabilité, que ne soutient pas sa confédération. La CFTC l’approuve aussi,mais comme FO, doit demander confirmation à ses instances dans les jours qui viennent. La CGT, hostile elle aussi au pacte de responsabilité, consulte sa direction avant de se prononcer.

En dehors des objectifs quantitatifs, l’accord se montre ambitieux sur la qualité de l’alternance dans la branche. Il se donne pour objectif d’accueillir 10% de filles parmi les alternants, contre 6% actuellement. Et vise un maximum de 5% de ruptures de contrats en cours d’alternance, 85% de réussite aux examens professionnels et 85% d’insertion sur le marché du travail à la sortie de l’alternance (avec 65% de recrutements en CDI).

"Les entreprises ont intérêt à tenir cet engagement"

Comment les entreprises de la branche, durement secouées par la crise, vont-elles atteindre ces objectifs ? En 2013, après des années difficiles, la branche s’était contentée de réitérer l’objectif de 2011 de recruter 40 000 alternants. Un objectif atteint. Comment augmenter ces recrutements de 14% en 7 ans ?

"Nos objectifs tiennent compte du contexte économique, précise Philippe Portier, secrétaire général de la métallurgie CFDT. Les atteindre dépend d’une part de la capacité de la métallurgie à attirer des jeunes vers ses métiers, d’autre part de la bonne volonté des entreprises, notamment des grandes. Mais elles y ont un vrai intérêt, et je crois qu’elles l’ont compris : préparer les plus de 100 000 recrutements prévus à l’horizon 2020."

Les négociations sur les contreparties au pacte de responsabilité ne sont pas terminées dans la métallurgie. Après l’alternance, d’autres thèmes vont suivre, le dialogue économique entre autres, "qu’il faut rendre plus efficace, notamment sur l’emploi", selon Philippe Portier, et une révision des classifications-qualifications, qui occupera les partenaires sociaux toute l’année 2015.

Cécile Maillard

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte