Technos et Innovations

Accélération de la quête de noyaux exotiques

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Accélération de la quête de noyaux exotiques
Vue d’une partie de la Ligne de transport haute énergie (LHE) de Spiral2.
À partir de la mi 2017, les physiciens du Ganil (Grand accélérateur national d’ions lourds), laboratoire du CEA et du CNRS en Normandie, vont devenir très créatifs. À l’aide du nouvel accélérateur Spiral2, ils ont l’intention de rajouter des cases au tableau périodique des éléments de Mendeleïev. Spiral2, en accélérant des ions pour les projeter sur des cibles, doit, en effet, créer des noyaux d’atomes “superlourds”, dits “exotiques” parce qu’ils n’existent pas à l’état naturel, et tester ainsi le nombre de protons et de neutrons que l’on peut faire tenir ensemble dans un noyau. L’équipement, un investissement de 138 millions d’euros, produira un faisceau dix fois plus intense que le précédent. L’accélérateur linéaire de 40 mètres et[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte