A peine présentée, la réforme de l'assurance-chômage déjà épinglée par le Conseil d'Etat

Au lendemain de sa présentation en Conseil des ministres, le Conseil d’Etat a mis son bémol sur le vaste texte de Muriel Pénicaud qui réforme la formation professionnelle, l’apprentissage et l’assurance chômage.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

A peine présentée, la réforme de l'assurance-chômage déjà épinglée par le Conseil d'Etat
Muriel Pénicaud a présenté devant la presse le 25 avril son projet de loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel".

Muriel Pénicaud présentait en Conseil des ministres le 27 avril son projet de loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel". Dès le lendemain, dans un avis publié sur le site de Légifrance, le Conseil d’Etat a indiqué ses bémols concernant ce vaste texte qui réforme la formation professionnelle, l’apprentissage et l’assurance chômage. Il incite en particulier le gouvernement à revoir sa copie sur cette dernière.

A LIRE AUSSI

Ce que contient la loi Formation, apprentissage, assurance chômage adoptée le 1er août

Sa principale inquiétude ? Le principe d’égalité. Ainsi, l'extension de l'assurance chômage à certains indépendants en perte d'activité "soulève une difficulté sérieuse au regard du principe d'égalité entre assurés d'un même régime". Cette allocation n’étant "la contrepartie d'aucune cotisation sociale", contrairement à ce qui se déroule pour les salariés. Problème aussi, confier la négociation de ces mesures aux "syndicats de salariés, qui ne sont pas représentatifs dans ce champ", selon le Conseil d’Etat. Il préconise de la considérer comme "un régime particulier distinct du régime d'assurance", les règles d'application seraient alors fixées par décret en Conseil d'État.

Quel financement pour le régime d'assurance-chômage

Le Conseil d'État s’inquiète aussi du financement du régime d'assurance-chômage, en particulier "la situation inédite présentée par l'absence de toute contribution salariale". Il conseille donc au gouvernement d’"approfondir sa réflexion (...) dans la perspective d'une réforme du système de protection sociale, tirant toutes les conséquences de la part prise par les impositions dans le financement de la protection sociale obligatoire".

Quant à la recherche d'emploi par les chômeurs, "le projet du gouvernement permet d'imposer à des demandeurs d’emploi présentant les mêmes caractéristiques des obligations très différentes en ce qui concerne la définition de l'offre raisonnable d’emploi", estime le Conseil d’Etat. Il "ne présente donc pas des garanties suffisantes contre le risque d'arbitraire". L'instance propose donc de modifier le texte pour prévoir que "le demandeur d'emploi ne peut être contraint d'accepter un emploi qui ne soit pas compatible avec ses qualifications et ses compétences professionnelles".

Ce projet sera examiné à partir du 29 mai par les Parlementaires, en commençant par la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale. Le gouvernement espère le voir adopté à l'été.

0 Commentaire

A peine présentée, la réforme de l'assurance-chômage déjà épinglée par le Conseil d'Etat

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS