Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

6,1 %

Publié le

C’est l’estimation de la croissance annuelle de l’Inde, au premier trimestre 2017. Le pays comptait dépasser la Chine. Caramba, encore raté ! La croissance de son grand voisin, qui s’établit à 6,9 % sur la même période, a douché ses espoirs. En cause, selon les analystes, l’impact négatif du retrait massif et soudain des grosses coupures décidé l’an dernier, dans une stratégie de lutte anti-corruption. La mesure a provoqué de gros soucis de cash pour les consommateurs, et la valeur ajoutée de tous les secteurs de l’économie a baissé, à l’exception de l’agriculture, servie par une bonne mousson. Mais d’autres mesures structurelles pourraient, à moyen terme, soutenir l’économie indienne, comme la libéralisation des investissements étrangers dans divers secteurs, ou un système de subventions directes sur la nourriture, le kérosène et les engrais. Surtout, au 1er juillet, l’harmonisation des taux de TVA entre tous les États indiens va faire de l’Inde un véritable marché unique. Cette simplification, très attendue par les industriels et les distributeurs, devrait dynamiser les échanges.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus