Tous nos contenus

Constellium / Page 6

Pierre Vareille nommé à la tête de Constellium
Louis Gallois : "On ne transfère pas 40 milliards sans une grande réforme fiscale"
Le minicentre de tri de Canibal
CHEZ CONSTELLIUM, C'EST APOLLO LE PATRON
CONSTELLIUM RÉUTILISE VOS CANETTES
L'Usine Nouvelle du 24 au 30 novembre 2011 - N°3263

TESTEZ GRATUITEMENT
L’ÉDITION ABONNÉ DE L’Usine Nouvelle

15 jours gratuits et sans engagement

J'en profite
visuel hors abonnement
Constellium : le départ de Christel Bories ou le "choc des cultures"
Démission du PDG de Constellium
Constellium-Ham : accord syndicats et direction sur le PSE
Constellium modernise ses sites alsacien et allemand
La semaine en régions du 20 au 26 septembre
Constellium-Ham : la majorité des votants dit "oui" aux négociations sur le PSE
Les dirigeants séquestrés de Constellium libérés par la gendarmerie
Constellium modernise son outil de travail
Un cadre de Constellium se suicide sur son lieu de travail
Ne m'appelez plus Pechiney
Constellium, nouveau nom d'Alcan EP pour une nouvelle stratégie
Alcan EP devient Constellium, vise 5 milliards de dollars de CA

Constellium

Constellium, issu du groupe Pechiney puis passé chez Rio Tinto Alcan, développe et fabrique des produits en aluminium pour l'automobile, le spatial, l'emballage, la défense et les transports. Le siège du groupe, qui emploie 13000 salariés dans le monde, est situé à Paris. En France, Constellium compte 5 sites industriels et un centre de R&D à Voreppes (Isère), le C-TEC.