Les écoles d'agroalimentaire se tournent vers la recherche

Les écoles d'ingénieurs spécialisées dans les sciences du vivant approfondissent leurs travaux de recherche sur l'alimentation de demain, les modes d'agriculture plus respectueux de l'environnement, les carburants d'origine biologique… Plus féminines que d'autres, ces formations sont aussi un peu moins bien rémunérées que celles liées aux sciences physiques, et les temps d'attente pour un premier emploi un peu plus longs. D'où des performances plutôt moyennes sur l'insertion. Les instituts polytechniques de Bordeaux et de Toulouse accueillent chacun une école spécialisée en agronomie et agroalimentaire.

Rang

École

Note globale

Salaire de sortie ( annuel brut en € )

Etudiants partis à l'étranger (%)

Montant des contrats de recherche (M€)

Part de filles en première année (%)

32 AgroParisTech 55,67 35 000 71,72 10,14 63
56 Ensaia 47,36 30 950 50,25 3,45 75
108 Agrosup Dijon 37,65 27 600 25 3,28 73
117 Oniris 35,42 31 000 18,65 4,85 75
122 Esitpa 33,45 27 400 13,82 0,77 18
128 Esix Normandie 29,81 27 100 6,79 0,28 32

6 résultats correspondants

* indicateur non classant

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte